Imaginez le meilleur dessert sur Terre. Mieux encore, adressez vous à un inconnu dans la rue et demandez lui lequel est ce. Sa réponse sera forcément différente de la vôtre.
Des friandises de l’enfance aux recettes des grands parents, les aliments préférés sont profondément personnels. Cela semble particulièrement vrai des desserts qui occupent souvent une place de choix lors des fêtes traditionnelles.
Malgré la nostalgie des friandises sucrées, certains desserts dépassent les saveurs locales. Rendez vous dans n’importe quel pays pour trouver de tendres tranches de tiramisu italien au bas des menus de cafés ou pour sentir l’odeur crémeuse des dan tats de Hong Kong dans les villes du monde entier. Lors d’élections non officielles de l’estomac, les deux ont été élus à une place permanente dans le temple de la renommée de l’alimentation dans le monde.
Et comme les tats dan, beaucoup de ces recettes ne sont pas du tout des desserts, la tarte aux œufs est plus souvent mangée comme un goûter. L’idée de servir un dessert à la fin d’un repas est relativement récente et  dans certains endroits, notamment en Afrique et en Asie, les desserts sont une importation étrangère.
Mais avec la nourriture, comme la langue ou la culture, déterminer ce qui est étranger s’avère compliqué. Le tiramisu repose sur le chocolat, le café et le sucre qui sont arrivés en Italie par le biais du commerce mondial tandis que le bonbon le plus emblématique de Hong Kong a ses racines dans l’ère de l’exploration portugaise.

Tags: