Alfa Romeo Touring Disco Volante Spyder

Les carrossiers automobiles, terme un peu réducteur car ils ne s’occupent pas que de carrosseries, étaient légion pendant la période d’avant-guerre mais ce sont réduits ensuite à une peau de chagrin à cause de la montée en puissance des constructeurs. Ces carrossiers allaient jusqu’à créer des modèles spécifiques en se faisant livrer par les constructeurs des châssis nus, le fameux châssis échelle facilitant les chose.

L’Italie était bien pourvue en carrossiers et certains sont toujours actifs. c’est le cas de la Carrozeria Touring qui nous livre pour le salon de Genève une splendide friandise sous la forme d’un revival de l’Alfa Romeo Disco Volante. Cette seconde génération est absolument splendide et cerise sur le gâteau, sera produite en série à… 7 exemplaires ! Cependant, la note sera douloureuse pour les futurs candidats car ils devront lâcher leur rare 8C qui sert de base et payer le prix de la transformation.

On imagine sans mal que cette nouvelle Disco Volante aurait pu reprendre la base technique du nouveau Fiat 124 Spider qui emprunte lui même cette base à la Mazda MX-5. Certes, l’implantation mécanique n’est pas la même, le moteur est à l’avant pour le 124 Spider et central arrière pour le 8C mais vu la longueur du capot, ce ne doit pas être un obstacle insurmontable.

Logiquement, le moteur est le même que le 8C. Le V8 de 4.7l atmosphérique d’origine Ferrari développe toujours 450 ch et devrait mouvoir sans peine cette Disco Volante qui fait largement appel à la fibre de carbone.

Photos ©Touring Superleggera

Tags: