Selon le photographe Rob Clayton, les années d’après guerre ont été une période unique pour l’architecture en Grande Bretagne. Ayant grandi dans les années 60 et 70, il était impressionné par la nouvelle vague d’immeubles brutalistes, logements sociaux, universités, bibliothèques, parkings, construits pour un usage public. Pour lui, ils représentaient un espoir pour un avenir meilleur, un sentiment qu’il a essayé de saisir dans son projet Mise à disposition. « Je voulais présenter l’architecture comme nouvelle, fraîche et visuellement aussi passionnante qu’elle était apparue lors de la construction« , déclare t il. « Ces bâtiments associent une énergie et un drame évocateurs de l’époque, une force et une confiance en la forme, la présence, le dynamisme, le progrès. » Depuis 2009, il a photographié environ 80 lieux construits entre 1945 et 1979. « Le consensus d’après guerre, pour tous ses échecs ont fait d’énormes progrès pour le bien être de la classe ouvrière. Maintenant, les vertus de cette époque sont rares. « 

Tags: