La Chine a construit une immense ferme solaire de la taille de 195 terrains de football qui se révèle totalement vu du ciel. Ce projet impressionnant doté d’un investissement total de 15 milliards de yuans, soit environ 2 milliards d’euros, s’étend sur 1.4 kilomètre carré et comprend 196 320 panneaux solaires. La centrale photovoltaïque a été connectée au réseau en décembre dernier et a été sacrée plus grande structure de panneaux solaires par le Guinness World Records la semaine dernière.

Située dans le désert de Kubuqi, la ferme solaire se trouve à deux pas de la ville fantôme de Ordos dans la région autonome de la Mongolie intérieure. La conception est inspirée de l’industrie de l’élevage de chevaux de la région et de la tradition des courses de chevaux des bergers mongols. Le projet fait partie d’un parc thématique sur l’énergie solaire à Kubuqi qui fait également partie des efforts du gouvernement local pour explorer le tourisme et les ressources énergétiques du désert.

La ferme devrait générer quatre milliards de kWh chaque année selon Ordos News. Ce chiffre suffirait à alimenter plus de trois millions de foyers chinois ordinaires selon les estimations. Cela signifie également qu’elle pourrait économiser plus d’un million de tonnes de charbon qui est la principale source d’énergie et le principal facteur de pollution en Chine. En 2017, une société énergétique basée à Hong Kong a dévoilé un parc solaire dans la province chinoise du Shanxi qui illustre le schéma de deux pandas géants vus d’en haut. La construction du Panda Solar situé à Datong, aurait coûté 350 millions de yuans soit 50 millions d’euros.

Panda Green Energy Group, la société à l’origine du projet, a annoncé la planification de 100 autres exploitations sur le thème de l’ours en Chine et à l’étranger. La Chine s’est engagée à être un leader mondial des énergies renouvelables. Le président du pays, Xi Jinping, a souligné l’importance de développer une énergie propre pour les responsables de l’environnement du pays. L’année dernière, la Chine a construit un soleil artificiel pouvant atteindre des températures de 100 millions de degrés soit six fois plus que le cœur de notre étoile la plus proche dans le but de produire une énergie bon marché presque sans limite. Ce réacteur à la pointe de la technologie est conçu pour reproduire les processus du soleil dans le cadre d’un projet visant à transformer l’hydrogène en énergie verte rentable. Des scientifiques chinois construisent actuellement un deuxième soleil artificiel à l’Institut de physique du sud ouest et l’achèveront probablement cette année.

Tags: