Le cinéma est parfois cruel. La liste des actrices qui suit est édifiante, elles auraient toutes pu devenir des stars mais ce ne fut pas le cas, pour une raison ou pour une autre.

2516327-ces-actrices-qui-auraient-pu-devenir-des-stars
Après des débuts sous la direction de grands cinéastes français (Olivier Assayas, Claude Chabrol, Benoît Jacquot), Virginie Ledoyen atteint la consécration en tournant aux côtés de Leonardo DiCaprio dans La Plage en 2000. Sa carrière va pourtant décliner dès son retour en France où elle ne devra plus se contenter que de seconds rôles, comme dans 8 femmes ou Tout ce qui brille, malgré quelques interprétations saluées par la critique. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516329-rosanna-arquette-anti-systeme-hollywoodien
L’actrice s’impose aux côtés de Madonna dans Recherche Susan désespérément en 1985 puis tourne pour Martin Scorsese dans After Hours. Elle s’exile alors en Europe pour jouer devant la caméra de Luc Besson dans Le Grand Bleu qui lui permet d’atteindre la consécration. Rosanna Arquette se consacre pourtant par la suite aux petites productions et téléfilms, rejetant le système hollywoodien qu’elle brocarde dans son documentaire Searching for Debra Winger. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

2516357-romane-bohringer-eloignement-volontaire
Enfant de la balle, Romane Bohringer obtient le César du Meilleur espoir féminin à l’âge de 19 ans pour son rôle exalté dans Les Nuits fauves. Puis elle s’impose dans L’Accompagnatrice, Rimbaud Verlaine, L’Appartement… avant de s’éloigner des plateaux de cinéma pour se consacrer davantage au théâtre. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516349-jennifer-grey-star-d-un-seul-film
Passionnée de danse, Jennifer Grey décroche d’abord quelques seconds rôles au cinéma (Cotton Club, La Folle Journée de Ferris Bueller) avant de connaître un succès planétaire grâce à son rôle dans Dirty Dancing en 1987. Une opération de chirurgie esthétique plus tard, la belle n’est plus reconnue ni dans la rue ni par les directeurs de casting. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516363-neve-campbell-cantonnee-a-un-registre
Après un début de carrière prometteur dans la série télévisée La Vie à cinq, Neve Campbell décroche le rôle principal de Scream . Un carton planétaire qui va l’enfermer dans son personnage de jeune fille traquée puisqu’elle ne se fera plus remarquée que dans les suites de la saga, malgré une prestation impeccable dans le sulfureux SexCrimes et chez Robert Altman (Company). Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516351-ophelie-winter-le-succes-en-chansons
Très appréciée des adolescents grâce à son rôle d’animatrice du Hit Machine et à ses singles à succès (Dieu m’a donné la foi) dans les années 1990, Ophélie Winter s’essaye naturellement au cinéma devant la caméra de Claude Lelouch dans Hommes, femmes : mode d’emploi (1996). Puis on la voit dans Bouge !, Folle d’Elle et Les Jolies Choses, avant que sa carrière de chanteuse ne périclite au même titre que sa filmographie. Photo © NANA PRODUCTIONS/SIPA
2516341-holly-hunter-des-choix-de-carriere-risques
Récompensée par le prix d’interprétation à Cannes et l’Oscar de la Meilleure actrice pour son rôle dans La Leçon de piano, Holly Hunter tourne ensuite aux côtés des plus grands comme Tom Cruise dans La Firme et Sigourney Weaver dans Copycat. elle choisit pourtant de s’illustrer dans des films de moins en moins grand public (Crash) et s’éloigne peu à peu des plateaux après la naissance de ses jumeaux en 2006. Photo © WEBER ANITA/SIPA
2516345-olivia-newton-john-chanteuse-avant-tout
Olivia Newton-John connaît ses premiers succès en tant que chanteuse en Angleterre et représente même le Royaume-Uni à l’Eurovision en 1974. Elle devient ensuite une star de la scène country et western aux Etats-Unis, avant de devenir une icône grâce à sa première apparition sur grand écran dans la comédie musicale Grease en 1978. La sortie de son film suivant, Xanadu, s’avère en revanche décevante et la belle retournera bien vite se consacrer à la chanson. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516339-clotilde-courau-un-destin-de-princesse
Nommée au César du Meilleur espoir féminin dès sa première apparition sur grand écran dans Le Petit Criminel, Clotilde Courau part ensuite tourner The Pickle à Hollywood, puis reçoit une seconde nomination aux César pour Elisa en 1995. Elle délaisse ensuite peu à peu les plateaux de tournage pour les planches (Irma la Douce) et surtout pour sa nouvelle vie aux côtés du prince Emmanuel II de Savoie, jusqu’à ne plus décrocher de rôles d’envergure, excepté pour La Môme en 2007. Photo © NANA PRODUCTIONS/SIPA
2516355-christina-ricci-la-rebelle-d-hollywood
Formidable petite fille inquiétante et austère dans La Famille Addams, Christina Ricci joue à merveille de son allure gothique pour intégrer le cinéma d’auteur indépendant. On la voit ainsi dans The Ice Storm, Las Vegas Parano, Buffalo 66, Sleepy Hollow ou Monster, avant qu’elle ne soit entraînée par le maigre succès de ses films suivants (Cursed, Speed Racer). Photo © LILO/SIPA
2516388-aure-atika-la-touche-a-tout
Révélée grâce au succès de La Vérité si je mens !, Aure Atika n’a jamais eu peur de se lancer dans d’autres projets, comme l’animation de l’émission Nova sur Paris Première. Malgré ses talents d’actrice reconnus dans De Battre mon cœur s’est arrêté ou Comme t’y est belle !, elle n’a ainsi que rarement eu accès à des rôles de premier ordre au cinéma. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516367-sarah-michelle-gellar-eternelle-ado
Star de la télévision grâce à son rôle-titre dans Buffy contre les vampires, Sarah Michelle Gellar enchaîne les teen movies tels que Souviens-toi, l’été dernier, Scream 2 ou Sexe Intentions. Elle ne parvient pas d’ailleurs à passer à des rôles plus adultes, se contentant de capitaliser sur sa popularité auprès des jeunes, comme le montre sa participation à la saga Scooby-doo. Photo © INTERFOTO USA/SIPA
2516361-elodie-bouchez-l-ambitieuse
César du Meilleur espoir féminin en 1995 pour Les Roseaux sauvages, Elodie Bouchez devient vite une figure emblématique de la jeunesse française. On la retrouve ainsi dans Le Péril jeune, A toute vitesse, La Vie rêvée des anges… Elle se tourne ensuite vers des projets plus ambitieux comme Cq. de Roman Coppola mais s’éloigne ainsi du public qui lui était acquis. Photo © FOTO USA/SIPA
2516378-laura-dern-jamais-sans-david-lynch
Laura Dern atteint la consécration grâce à Blue Velvet et Sailor et Lula de David Lynch. Elle se tourne ensuite vers des films plus grand public comme Jurassic Park et Un Monde parfait mais sa cote de popularité ne suit pas. Même son grand retour devant la caméra lynchiennne pour Inland Empire ne parviendra pas à renverser cette tendance. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516353-marie-gillain-espoir-decu
Nommée trois fois aux Césars à ses débuts pour Mon père, ce héros, L’Appât et Le Bossu, Marie Gillain ne remporte aucune victoire. Elle continue pourtant sur sa lancée et tourne pour Bertrand Tavernier, Cédric Klapisch, Emmanuel Mouret, sans transformer l’essai. D’où une multiplication de seconds rôles dans des films consensuels et davantage de reconnaissance sur les planches ces dernières années. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516359-claire-danes-trop-sage
Après avoir suscité la jalousie de milliers de téléspectatrices en ayant Jared Leto pour petit ami dans la série Angela, 15 ans, Claire Danes récidive au cinéma en séduisant Leonardo DiCaprio dans Roméo + Juliette (photo). Puis, elle tourne sous la direction d’Oliver Stone et de Francis Ford Coppola, avant que des choix hasardeux (It’S All About Love, Stage Beauty) ne la condamnent à des seconds rôles peu valorisants et à se tourner vers la télévision avec Homeland. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516408-helene-de-fougerolles-serie-noire
Sa carrière partait pourtant sur les chapeaux de roues avec films à succès comme La Reine Margot, La Cité de la peur, Le Péril jeune… Puis, sa participation au casting international de La Plage se solde par un échec commercial, le premier d’une longue série (Fanfan la Tulipe, Incontrôlable ou Tricheuse) qui finira par la faire disparaître de l’affiche. Photo © NANA PRODUCTIONS/SIPA
2516373-juliette-lewis-esprit-rock
Citée à l’Oscar du meilleur second rôle pour Les Nerfs à vif, Juliette Lewis tourne ensuite sous la direction de Woody Allen dans Maris Et Femmes, d’Oliver Stone dans Tueurs nés, avec Brad Pitt dans Kalifornia, Johnny Depp dans Gilbert Grape. Son groupe de punk-rock Juliette and the Licks la détourne pourtant peu à peu des plateaux de cinéma au profit de la scène. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516347-anne-brochet-eternelle-roxane
Après des débuts devant la caméra de Claude Chabrol pour Masques, l’actrice se spécialise dans les films d’époque (Tous les matins du monde) et c’est d’ailleurs son interprétation de Roxanne dans le Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau qui la révèle véritablement en 1989. Anne Brochet tourne ensuite pour Claude Miller ou encore Jacques Rivette, mais dans des films dont la sortie reste discrète et c’est finalement au théâtre que sa carrière sera la plus brillante. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516394-denise-richards-physique-des-avantageux
Sa plastique parfaite lui permet de devenir très vite un véritable sex-symbol grâce à ses rôles dans le sulfureux SexCrimes et le parodique Starship Troopers. Denise Richards décroche même le rôle très convoitée de James Bond Girl dans Le Monde ne suffit pas, mais sa carrière s’enlise et les tabloïds prennent bientôt le relais des affiches de cinéma. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516365-aurore-clement-coupee-au-montage
Aurore Clément fait ses débuts devant la caméra de Louis Malle en jeune femme juive amoureuse d’un collabo dans Lacombe Lucien (1974). Elle se cantonne ensuite au seconds rôles mais crée la surprise en jouant une femme française énigmatique dans Apocalypse Now de Francis Coppola. Ses scènes seront cependant coupées au montage jusqu’à la sortie de la version redux (2001). On la voit encore dans Paris, Texas ou Bon voyage, mais elle ne parviendra que trop rarement à s’imposer en tête d’affiche. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516398-winona-ryder-retour-en-grace
C’est Tim Burton qui révèle le talent d’actrice de Winona Ryder dans Beetlejuice, puis dans Edward aux mains d’argent. Elle tourne ensuite sous la direction de Coppola (Dracula), Scorsese (Le Temps de l’innocence) ou encore Woody Allen (Celebrity). Une condamnation pour vol à l’étalage va donner un coup d’arrêt à son ascension, malgré encore quelques beaux rôles comme dans Black Swan en 2011. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516343-natacha-regnier-adepte-des-premiers-films
Remarquée grâce à son rôle d’étudiante amoureuse de son prof de philo dans Encore (1996) de Pascal Bonitzer, Natacha Régnier connaît la consécration deux ans plus tard en partageant le Prix d’interprétation à Cannes avec sa partenaire Elodie Bouchez pour La Vie rêvée des anges. L’actrice se cantonne ensuite à des films d’auteur au public restreint (Les Amitiés maléfiques) et à des oeuvres de réalisateurs en début de carrière (Magma) qui l’empêchent d’accéder à la notoriété. Photo © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
2516402-claire-forlani-explosion-en-plein-vol
Claire Forlani commence sa carrière en donnant la réplique à des partenaires de choix comme Sean Connery dans Rock, Brad Pitt dans Rencontre avec Joe Black, Ben Stiller dans Mystery Men. La multiplication de films peu ambitieux, tels que Antitrust ou Boys and Girls va pourtant mettre un terme aux espoirs qu’elle suscitait. Photo © INTERFOTO USA/SIPA
2516390-chloe-sevigny-du-grand-au-petit-ecran
Egérie du cinéma indépendant américain depuis ses débuts devant la caméra de Larry Clark, Chloë Sevigny se fait remarquer avec Boys Don’t Cry qui lui vaut une nomination en 2000 à l’Oscar du Meilleur second rôle féminin. Elle privilégie ensuite les films exigeants de réalisateurs audacieux comme Lars von Trier (Dogville) ou Vincent Gallo (Brown Bunny), avant de profiter de l’émergence du câble pour se consacrer à la télévision avec les séries Big Love et Hit & Miss. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516404-irene-jacob-trop-confidentielle
Lauréate du Prix d’interprétation féminine à Cannes en 1991 pour La Double Vie de Véronique, Irène Jacob se lance très vite dans une carrière internationale en tournant pour Antonioni, Wim Wenders et dans U.S. Marshals. S’ensuivent plusieurs projets confidentiels, qui détournent le public de sa carrière et la font tomber dans l’oubli jusqu’à sa réapparition à l’affiche des Beaux Gosses en 2009. Photo © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
2516400-alicia-silverstone-du-cinema-a-la-television
Extrêmement populaire suite à la sortie de la comédie pour adolescentes Clueless, Alicia Silverstone interprète ensuite la Batgirl dans Batman et Robin. Puis l’actrice peine à se diversifier et se tourne finalement vers la télévision pour poursuivre sa carrière mais y perd au passage sa reconnaissance sur grand écran. Photo © LILO/SIPA
2516410-katie-holmes-depassee-par-sa-vie-privee
Épatante dans la série télévisée Dawson, Katie Holmes passe très vite des teen movies à des seconds rôles aux côtés d’acteurs confirmés comme Colin Farrell dans Phone Game, Cate Blanchett dans Intuitions, Christian Bale dans Batman Begins (photo), Michael Douglas dans Wonder Boys… Elle reste pourtant plus célèbre pour son divorce avec Tom Cruise que pour ses prestations. Photo © LILO/SIPA
2516396-mena-suvari-joli-minois
Après avoir fait ses débuts dans plusieurs teen movies et notamment la saga American Pie, l’actrice s’impose en lolita séduisant un Kevin Spacey beaucoup plus âgé qu’elle dans American Beauty (2000). Ses films suivants (D’Artagnan) ne rencontrent pas cependant le même succès et Mena Suvari se retrouve vite reléguée aux rôles secondaires sans intérêt, comme dans La Rumeur court… Photo © LILO/SIPA
2516406-jennifer-love-hewitt-attachee-au-petit-ecran
Passée avec succès de la télévision (La Vie à cinq) aux teen movies (Souviens-toi, l’été dernier), Jennifer Love Hewitt tente aussi sa chance dans la chanson et perd finalement de vue sa carrière au cinéma. Son salut viendra de la série télévisée Ghost Whisperer qui lui permettra un temps de renouer avec le succès. Photo © NANA PRODUCTIONS/SIPA

 

Tags: