L’artiste Calvin Seibert a grandi dans une station de ski fortement influencée par l’architecture brutaliste dans le Colorado des années 1960. « Les chantiers de construction n’ont jamais été clôturés, ils étaient donc d’excellents endroits pour jouer et avaient toujours des tas de sable », dit-il. Plus tard, après avoir étudié à la School of Visual Arts de New York, Calvin Seibert a commencé à fabriquer des châteaux de sable modernistes.

Tags: