Les constructeurs automobiles centenaires ne sont pas rares Citroën vient d’entrer dans ce club assez fermé. Ce centième printemps, les Chevrons ont décidé de le célébrer à l’aide de deux concept cars mais on peut quand même regretter à ne pas avoir une vraie nouveauté à se mettre sous la dent. Le premier a vu le jour au dernier Salon de Genève au mois de mars dernier. Il s’agit de l’Ami One, une citadine très compacte entièrement électrique.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour apercevoir le second, la 19_19 Concept. Son nom est un clin d’œil non dissimulé à l’année de création de Citroën. Cette fois, pas centre ville, cette étude de 4.66 m de long et 2.24 m de large pour un empattement de 3.10 m est pensée pour le voyage et se préoccupe de ses passagers. Aux formes cubiques de l’Ami One succèdent le profil très travaillé de la 19_19 censé rappeler un fuselage d’avion. Et puis il y a quand même un clin d’oeil sympa à la Rosalie des records de vitesses dans la forme du fuselage arrière.

Haut perché sur ses roues de 30 pouces et 930 mm de diamètre, la 19_19 Concept, 100 % électrique évidemment car c’est la nouvelle danseuse des constructeurs, a des allures de buggy. Dans l’habitacle, tout est pensé pour le confort. De la banquette arrière faisant penser à un canapé au siège passager qui n’est autre qu’un transat en passant par le fauteuil conducteur, ce concept car invite à la détente, étant en cela une vraie Citroën.

Pour abattre du kilomètre, la 19_19 Concept compte sur d’énormes batteries dont la puissance cumulée atteint 100 kWh. Les deux moteurs électriques qu’elles alimentent, un sur l’essieu avant, l’autre sur l’essieu arrière, développent 460 ch et 800 Nm de couple. De quoi théoriquement abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes, d’atteindre 200 km/h en vitesse de pointe et afficher une autonomie de 800 km… théoriquement. Sur les chargeurs les plus puissants, il ne faudrait que 20 minutes pour récupérer une autonomie de 600 km.

En plus d’être électrique, le concept Citroën est aussi 100 % autonome dans certaines situations. Le cas échéant, dans l’habitacle épuré où les informations sont projetées sur le pare brise, le volant et le pédalier disparaissent complètement. Autre particularité, l’assistant personnel avec qui les passagers peuvent discuter. Doté d’une intelligence artificielle, celui ci serait capable de proposer des alternatives au trajet initial, un détour pour visiter un point d’intérêt ayant précédemment fait l’objet de recherches internet, une pause dans un lieu agréable à proximité ou encore un restaurant renommé dans les environs.

Tags: