Les peintures et les sculptures de l’artiste allemand Dirk Skreber ont toujours mimé la catastrophe, soit à la suite d’une inondation dévastatrice, d’un corps émietté d’une voiture suite à un accident violent ou de vues aériennes potentiellement désastreuses, comme une centrale nucléaire en Iran. Pour Skreber, les catastrophes naturelles, les accidents de voiture et les accidents de trains évités de justesse deviennent des icônes monumentales de la beauté.

À la Saatchi Gallery à Londres furent exposées les épaves mutilées de deux voitures de sport, une Mitsubishi Eclipse Spyder rouge et une Hyundai Tiburon noire, enroulées violemment autour d’un poteau.

Tags: