Ces superbes images ont été capturées à l’aide de drones et montrent la beauté des champs de sel à travers l’Europe et des maisons abandonnées en Espagne. Les photographes derrière les machines, Markel Redondo et Tom Hegen, ont été nommés lauréats du prix DJI Drone Photography en fin d’année dernière.

Tom Hegen, un photographe et designer d’Allemagne, a utilisé une caméra DJI Phantom 4 Pro pointant directement vers le bas pour documenter la production de sel à travers l’Europe pour son travail intitulé The Salt Series.

À l’aide d’un drone, il a pu voler au dessus des plus grands sites de production de sel du continent pour capturer les couleurs vives et les motifs géométriques des étangs créés artificiellement qui sont l’un des éléments les plus importants de la production de sel marin.

« Le contraste et les formes géométriques des étangs de sel me rappellent des peintures abstraites« , a t-il dit. « Notre besoin de tout organiser géométriquement pour réguler et avoir le contrôle fait de nous tous, dans un sens, des concepteurs de notre propre environnement. »

Pour sa collection Sand Castles II, Markel Redondo a revisité les bâtiments abandonnés dans son Espagne natale qu’il a photographié pour la première fois en 2010. Huit ans plus tard, il revient, équipé d’un drone, pour retracer ses traces et offrir une nouvelle perspective sur les 3.4 millions de maisons abandonnées d’Espagne.

« Nous vivons dans une société où les problèmes de logement sont énormes, où beaucoup n’ont pas les moyens de vivre mais l’Espagne compte plus de trois millions de logements vides« , a déclaré Markel Redondo.

Tags: