Phénomène franchouillard s’il en est, le célèbre gaulois a aujourd’hui l’insigne honneur de passer à la postérité et à la modernité en voyant son effigie, et celle de ses collègues, figurer sur de très officiels Euros distribués et vendus par la Monnaie de Paris. Ils sont loin, les sesterces… Précision : histoire de rassurer les âmes sensibles, Obelix version Depardieu n’est pas présent sur ces pièces. Il préfère les roubles.

 

Tags: