Fiat 124 Spider 2016g

124 Spider, un nom resté célèbre chez Fiat mais qui, hormis la Barchetta, n’avait pas eu une descendance digne de ce nom depuis longtemps. Cette regrettable erreur est aujourd’hui réparée avec cette version 2016 du 124 Spider qui, en plus d’apporter du fun dans une gamme Fiat qui en a bien besoin malgré la famille 500, va nous rappeler un autre roadster récent et pour cause !

En effet, Fiat n’est pas parti d’une feuille blanche pour élaborer ce 124 Spider car les ventes potentielles ne justifiait pas une création inédite. Le constructeur italien a donc fait ses emplettes chez Mazda et reprend l’essentiel de la récente MX-5, chose appréciable tant le roadster nippon est réussi.

Le profil et l’habitacle ne laisse pas la place au doute, c’est bien du Mazda, d’autant que la planche de bord est reprise intégralement à quelques détails près tels le volant ou le levier de vitesses. En revanche, l’avant du 124 Spider diffère complètement de sa donatrice en exhibant une vraie calandre, absente sur la Mazda et des grands phares ovoïdes. L’arrière est également différent avec des grands feux beaucoup plus imposant que ceux de la MX-5.

Sous le capot, le changement continue car aucune mécanique n’est reprise de la Mazda. Les roues arrières motrices, bien sûr toujours présentes, seront donc propulsées par un groupe italien, en l’occurrence le quatre cylindres en ligne essence et turbo de 1.4l, développant ici 140 ch et accouplé à une boîte de vitesses mécaniques à 6 rapports.

Abarth se chargera d’une future version très sportive, en espérant qu’elle reprenne le bouillant 4 cylindres de l’Alfa Romeo 4C comme il en est question. La commercialisation de ce joli roadster, présenté en première mondiale au salon de Los Angeles, sera en juin prochain pour la France.

Photos © Fiat

Tags: