L’artiste des effets visuels Aydin Buyuktas utilise la photographie pour recréer des images de ses rêves. Photographiant des paysages urbains en hauteur, il les plie ensuite numériquement vers le ciel dans des photos qui rappellent le film Inception. La série de photos qui en résulte, Flatlands, utilise ces scènes surréalistes manipulées numériquement pour déformer le sens du temps et de l’espace du spectateur. Basé à Istanbul depuis 2002, Buyuktas présente de nombreux monuments emblématiques de la ville dans son travail, tels que le Grand Bazar et le pont de Galata. Mais contrairement aux plans de drones conventionnels, qui donnent une vue à vol d’oiseau, ses images rassemblent différentes perspectives en une seule image.

Tags: