Ford Fiesta ST200

ST ou RS chez Ford sont les sigles qui distinguent les versions sportives du tout-venant. Si la Focus a droit aux deux, ce n’est pas le cas de la Fiesta qui se contente, façon de parler, de la version ST. Celle-ci n’en est pas moins une vraie réussite dans le segment des GTI mais avec 180 ch, elle était un peu juste face à ses concurrentes qui ont franchi depuis longtemps la barre des 200 ch. Elle avait quand même pour atout un prix de vente bien inférieur mais manquait clairement de muscles.

Cette faiblesse relative sera corrigée pour le salon de Genève où cette Fiesta ST devient ST200, le 200 faisant référence à la puissance qui atteint 200 ch qui peuvent même devenir 215 grâce à un overboost temporaire. Malgré un rapport de pont plus long, le 0 à 100 km/h est atteint en 6.7 s, au lieu de 6.9 s pour la version 180 ch. Mais cette Fiesta ST200 revoit aussi ses réglages de suspension, abaisse sa hauteur de caisse de 15 mm et améliore son système de freinage. Le différentiel autobloquant n’est pas pour autant monté en série ni même en option, un équipement pourtant souvent utile sur une traction musclée et proposé sur les Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport, DS 3 Performance ou Opel Corsa OPC. Il faudra se contenter d’un nouveau calibrage de l’antipatinage. Reconnaissable à ses jantes 17 pouces noires, ses étriers de frein rouges, ses plaques spécifiques ou ses baquets Recaro semi-cuir, cette Fiesta ST200 sera disponible à la vente en juin prochain.

Photos ©Ford

Tags: