Né coupé, le patronyme Puma est recyclé aujourd’hui en un SUV compact, ce qui n’a guère de sens car ce nom n’a pas laissé de souvenir impérissable sur le marché. Mais comme les SUV sont à la mode et que les noms des modèles ne changent plus, Ford ne s’est guère foulé pour trouver l’appellation du successeur de l’EcoSport qui lui non plus ne laissera pas un souvenir impérissable…

Evidemment haut perché, le nouveau venu reprend quelques effets de design rappelant son prédécesseur ainsi que ses dimensions compactes. Ce Puma repose sur une version modifiée de la plateforme technique de la Fiesta avec toutefois un empattement et des voies agrandis. Ses lignes sont faites de courbes douces avec des feux étirés et un capot court au dessus d’une calandre démesurée, une vilaine habitude sur les SUV et une ceinture de caisse assez haute soulignant des hanches généreuses. Une finition sportive ST-Line est annoncée avec une suspension sport, des jantes de 18 pouces, un volant avec méplat, des surpiqûres rouges, un pédalier en alliage, un levier de vitesses en aluminium et un ciel de toit noir. Bref, le plumage et non le ramage comme c’est devenu la triste norme.

La liste des équipements, livrés de série ou en option suivant les versions, comprend l’inévitable tableau de bord numérique avec écran de 12.3 pouces, un autre écran tactile central de 8 pouces, la charge pour smartphone sans fil, une connexion 4G, un toit panoramique non ouvrant, le système audio de 575W ou encore un pack Co-Pilot360 comprenant le régulateur de vitesse adaptatif, la surveillance d’angles morts, le stationnement automatisé et une caméra de recul. Certaines fonctions sont activables via une application pour smartphone. En cas de danger, la voiture peut prévenir les véhicules équipés d’un système de communication similaire, ce qui est une innovation intéressante. Le côté pratique se nomme MegaBox et se présente sous la forme d’un compartiment étanche pouvant être nettoyé à l’eau qui sera évacuée par un bouchon de vidange.

La gamme du Puma est en partie électrifiée puisqu’il est proposé avec des moteurs essence trois cylindres 1 litre turbo EcoBoost de 125ch et 155ch à hybridation légère avec un alterno démarreur de 48V. Ce moteur est également proposé en version thermique de 125ch. Aucun diesel n’est prévu pour la France pour le moment, ce qui devient la norme pour tout ce qui est plus petit qu’une berline compacte. Notez que la vidéo promotionnelle du Puma est originale, ce qui mérite d’être souligné.

Tags: