C’était probablement possible de lui donner un nom simple mais la mégalomanie propre à Mercedes pousse à inclure dans le nom de sa nouvelle monoplace le mot Performance, ce qui, pour une Formule 1, est un pléonasme et aussi le EQ qui est accolé aux Mercedes électriques… qui ne se vendent pas et qui est un attrape couillons car la F1 n’est pas électrique mais hybride. Quand à inclure le F1, c’est gentil, on n’avait pas remarqué que c’était une Formule 1.

Bref, à part ça, Mercedes sera encore championne du monde cette année et Lewis Hamilton égalera le record de titres de Michael Schumacher car ce n’est pas son gentil toutou d’équipier qui le contestera, Toto Wolf y veille. Ah si, il y a du noir sur la Mercedes cette année, quelle originalité et aussi du rouge. Ceci dit, cette W11 est très impressionnante et très travaillée sur le plan aéro.

Tags: