Après la calamiteuse campagne 2019 de Williams qui n’avait même plus assez de fonds pour acheter ou fabriquer des pièces de rechange, on se demandait bien comment la vénérable écurie britannique allait bien pouvoir boucler son budget pour l’année 2020. La solution fut de vendre la majorité du capital de Williams Engineering, seule composante du groupe à dégager des bénéfices et à affecter le produit de la vente à l’écurie de Formule 1. Il est probable que Rookit, un inconnu fabricant de smartphones, ait allongé un peu la sauce puisque le sponsor est beaucoup plus présent sur la voiture. On voit cependant mal comment Williams pourrait conserver l’indépendance si chère à son fondateur… Bref, il n’y a guère de miracles à attendre de l’écurie britannique cette saison, elle qui a probablement le plus petit budget.

Tags: