Parti de la pole position, Lewis Hamilton a pris un excellent envol qui ne le vit jamais quitter la première place du grand prix. Les 78 tours de course furent toutefois loin d’être une promenade de santé pour le quintuple champion du monde de Formule 1 mis sous pression pendant une soixantaine de tours par la Red Bull Honda de Max Verstappen qui a ébloui tout le monde ce week end.

Tout s’est joué au 11ème tour, quand la voiture de sécurité a fait son entrée en piste pour permettre aux commissaires de nettoyer des débris provenant de la Ferrari de Charles Leclerc. Le Monégasque venait de crever à l’arrière gauche après une touchette avec Nico Hülkenberg, ce qui l’obligea à abandonner quelques tours plus tard, son fond plat étant trop abîmé. Mercedes choisit de faire ressortir Hamilton avec les pneus médiums alors que Red Bull, tout comme Ferrari, opta pour les gommes dures. Si Verstappen évolua dans les échappements de la Mercedes tout au long du Grand Prix, il ne parvint toutefois jamais à dépasser Hamilton. Au terme des 78 tours de course, le Britannique s’est donc imposé devant Sebastian Vettel car Verstappen écopa d’une pénalité de cinq secondes pendant la course qui s’ajouta à son temps à l’arrivée et le fit tomber au quatrième rang. Le Néerlandais a été sanctionné pour avoir été au contact avec Valtteri Bottas dans la voie des stands durant son changement de gommes. Cet incident obligea le Finlandais à effectuer un second pitstop, privant Mercedes d’un sixième doublé de rang, Bottas terminant finalement troisième.

Cinquième sous le drapeau à damier, Pierre Gasly signe son meilleur résultat de la saison et empoche au passage le point du meilleur tour en course. Loin derrière les trois équipes de pointe, Carlos Sainz est le meilleur des autres aujourd’hui en Principauté. Joli tir groupé des Toro Rosso avec les septième et huitième places de Daniil Kvyat et Alex Albon. Daniel Ricciardo et Romain Grosjean complètent le top 10.

Tags: