Le quadruple champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton, qui partait deuxième sur la grille, a profité d’une consigne d’équipe de Mercedes pour passer son équipier Valtteri « Droopy » Bottas et filer vers la victoire. Il s’agit de son huitième succès cette saison, le cinquième lors des six derniers Grands Prix.

Bottas a assuré le doublé pour Mercedes au terme des 53 tours de course, devançant la Ferrari de Sebastian Vettel à l’arrivée, course ennuyeuse au possible.

Avec désormais 50 points de retard sur Hamilton au championnat, Vettel est désormais largué pour le titre. Et avec la forme qu’affiche le duo Hamilton/Mercedes, on voit mal comment le titre de champion peut leur échapper. Hamilton peut en effet se contenter de terminer deuxième dans chacun des cinq derniers grands prix qu’il reste à disputer cette saison pour coiffer une cinquième couronne.

Auteur d’une course en solitaire et totalement transparent, Kimi Räikkönen s’est classé quatrième terminant devant les Red Bull de Max Verstappen et de Daniel Ricciardo. Pour son 21ème anniversaire, Verstappen, qui partait bon dernier sur la grille, a réalisé un festival de dépassements. Profitant d’une stratégie décalée, il s’est même retrouvé en tête du grand prix pendant une vingtaine de tours.

Derrière les trois top team, la place du meilleur des autres est revenue à Charles Leclerc. C’est la septième fois cette saison qu’il termine dans les points. Kevin Magnussen, Esteban Ocon et Sergio Pérez, qui pour une fois, n’avait pas oublié son cerveau au stand, complètent le top 10 de ce Grand Prix de Russie. Les Renault ont été invisibles, on sent que le constructeur français a basculé ses ressources sur 2019.

Tags: