Lewis Hamilton n’avait pas besoin d’un coup de pouce, lui qui a été en tête de la course du début jusqu’à la fin. Mais comme d’habitude, Vettel y est allé de sa connerie en frottant d’un peu trop près la Red Bull de Verstappen qui ne lui a certes pas facilité la tâche. Le néerlandais devait toutefois se méfier, lui qui avait déjà pris une pénalité de 5 secondes en se frittant avec l’autre Ferrari en début de course. Visiblement, le pilote Red Bull ne bénéficie plus de la mansuétude de la FIA.

Contrairement à Magnussen qui continue de conduire comme un gros porc et qui a fait une manoeuvre scandaleuse alors que Charles Leclerc allait le dépasser. Il fut puni par un abandon mais entraîna aussi la chute du pilote monégasque. Inacceptable mais ça passe.

Les autres pilotes ne connurent que des accessits, les Toro Rosso ont vite été remisées dans le fond du classement, preuve que Honda avait probablement gonflé son moteur pour les essais à domicile, les Renault sont de plus en plus mauvaises et les McLaren creusent encore. Triste.

Tags: