Le premier E-Prix de la saison 5 a tenu toutes ses promesses malgré le manque de temps de piste des concurrents lors des essais perturbés par la pluie. La course a été spectaculaire à souhait avec de nombreux dépassements d’un bout à l’autre du peloton… Ce que la Formule 1 peine régulièrement à nous offrir.

Felix da Costa a mené dès le départ, mais Vergne a rapidement passé José Maria Lopez sur Dragon pour s’emparer de la deuxième place et harceler le leader. Talonné par son équipier André Lotterer, JEV trouvait l’ouverture avant la mi course mais les deux DS Techeetah allaient être pénalisées d’un passage par les stands dont les effets furent heureusement limités par l’entrée en lice de la voiture de sécurité après la sortie de route de Lopez.

Après la neutralisation, da Costa menait devant Sebastien Buemi, Nissan e.dams et Jérôme D’Ambrosio, Mahindra, qui cédaient aux assauts de Vergne dans les derniers tours, le Belge prenant également l’ascendant sur le Suisse pour assurer la troisième marche du podium.

Mitch Evans, Jaguar, allait prendre la quatrième place en vue de l’arrivée en résistant à Lotterer, bien revenu lui aussi et auteur du meilleur tour en course. Buemi se contentait donc du sixième rang, juste devant son équipier Oliver Rowland et les deux Audi de Daniel Abt et Lucas di Grassi, Nelson Piquet, Jaguar, prenant le point de la dixième place.

Plus loin dans le peloton, Felipe Massa, Venturi, passait l’arrivée en quatorzième position non sans avoir animé la course devant Tom Dillmann, NIO, Stoffel Vandoorne, HWA, fermant la marche après une baisse de puissance de sa monoplace tout en étant aussi mauvais qu’en Formule 1.

Au classement du championnat, da Costa avec 28 points précède Vergne avec 18 points et D’Ambrosio, 15 points tandis que DS Techeetah mène le classement des équipes avec un petit point d’avance sur BMW i Andretti. Prochain rendez vous en Formula E à Marrakech le 12 janvier prochain.

Tags: