Certes, cette nouvelle supercar est électrique mais pas au sens désormais répandu. Elle fonctionne à l’hydrogène et recourt, pour le stockage de ce gaz hautement explosif, à des réservoirs en carbone, solution aussi élégante que sûre.

Hyperion avance une autonomie démentielle de plus de 1 600 km et il ne faudrait que cinq minutes pour faire le plein. Le tout s’accompagne de performances incroyables car le 0 à 96 km/h serait effectué en 2.2 secondes et la vitesse de pointe s’établirait au delà de 350 km/h. Le poids est réduit à 1 032 kg à vide grâce à l’absence de batteries et à l’utilisation de supercondensateurs pour stocker l’électricité qui est répartie grâce à une pile à combustible et c’est le seul détail technique qu’Hyperion a bien voulu communiquer.

Tags: