Jaguar F-Type SVR

Nismo chez Nissan, M chez BMW, RS chez Renault ou Audi, MoPar pour Dodge, Polestar pour Volvo, chaque constructeur dispose de son service sportif souvent chargé de modifier les modèles de série en sportives musclées. Pour Jaguar & Land Rover, c’est la branche SVR qui s’en occupe et leur nouveau bébé est cette F-Type SVR.

Après le Range Rover SVR et ses 550 ch, le département Jaguar Land Rover Special Vehicle Operations s’attaque à sa première Jaguar de série, la F-Type. Puisqu’il s’agit ici de débrider totalement l’anglaise, SVR reprend le modèle V8 à 4 roues motrices en portant la puissance à 575 ch contre 550 ch. De quoi réduire le 0 à 100 km/h de 6 dixièmes et se contenter de 3.5 secondes seulement. Ce résultat est aussi obtenu grâce à un gros travail sur la réduction des masses qui atteint désormais 1 705 kg grâce notamment à l’utilisation de fibre de carbone. La ligne d’échappement est en titane et Inconel, de quoi économiser 16 Kg et obtenir au passage un son moteur encore plus singulier que le modèle d’origine. Au total, c’est 50 kg d’économisés comparé à la F-Type R AWD.

Un diffuseur et un aileron à géométrie variable ont permis de pousser la vitesse maximale à 320 km/h. Pour le comportement, SVR n’a pas été chien non plus en optant pour une monte pneumatique plus large, un fond plat, un recalibrage de toute la transmission et un freinage en carbone céramique.

A l’intérieur, on retrouve le thème SVR avec des logos un peu partout, une texture de portes et de sièges baptisée Lozenge Quilt ou encore de la suédine sur la planche de bord. Les tarifs s’en ressentent puisqu’ils vont de 142 000 euros pour le coupé à 149 000 euros pour le cabriolet.

Photos ©Jaguar

Tags: