Sir Jony Ive se retire après plus de 20 ans passé à la tête du design produit Apple. Voici les principaux succès et échecs de plus grande entreprise du monde, du révolutionne iMac G3 à l’iPhone en passant par l’iPod, le clavier et la Magic Mouse 2… bien imaginée mais mal conçue.

Mac G3 1998 : L’iMac G3 a relancé Apple et consacré la conception du leadership de Jony Ive chez Apple. L’ordinateur tout en un coloré, construit autour d’un écran de 15 pouces écran à tube cathodique, a été le bébé de Jony Ive et Steve Jobs visant le marché naissant d’internet et équipé d’un modem 56 k et de prises USB. Il était au départ vendu dans une seule couleur translucide, bondi bleu et coûtait 1 299 $.

Souris USB Hockey Puck 1998 : l’iMac G3 a été un succès mais la souris USB Apple, connue sous le surnom de rondelle de hockey, n’était pas tellement réussie. La forme ronde et la petite taille lui conféraient paradoxalement un poids élevé et gênaient la prise en main tandis que le câble trop court était extrêmement gênant.

iPod 2001 : alors que l’iMac sauva Apple, l’iPod confirma ce succès. Lancé en 2001, il ne confirma que partiellement la vision du futur par le couple Jobs/Ive mais c’est un classique du design qui s’inspire de la radio de poche Braun T3 avec une unique touche rotative de défilement et de contrôle. Il embarquait 1 000 titres sur son disque dur de 5 Mo au format 1.8 pouces mais n’était pas compatible USB. C’est en 2004, quatre générations plus tard, que l’iPod a explosé et dominé le marché mondial de la musique en s’accouplant avec iTunes.

Apple G4 Cube 2000 : le Power Mac G4 Cube était un rare faux pas d’Apple et de Ive. Il était hors de prix, souffrait de problèmes ruiner de conception à cause de sa coque en acrylique au style épuré et a été retiré du marché en 2001 pour cause de ventes minables. Il est évidemment devenu un objet cultissime depuis, la rareté faisant toujours vendre.

iPod Earphones 2001 : ils auraient pu être juste les écouteurs fournis avec l’iPod mais accompagnés ensuite par les EarPods, ils devenus l’un des premiers succès et standard de la technologie et design Apple. Plusieurs campagnes publicitaires plus tard, les écouteurs Apple blancs sont devenus icôniques de l’ère moderne, principalement au Royaume Uni et aux États Unis.

iPod Hi Fi 2006 : beaucoup de produits de la gamme iPod furent des succès commerciaux mais pas l’iPod Hi Fi. Enclenché dans une fente sur le dock connecteur et trônant au sommet de l’enceinte volumineuse, il était très vulnérable et se retrouvait souvent par terre, sous les pieds de l’utilisateur ! Il était plus cher que ses concurrents, évidemment, communiquait uniquement avec les iPod de troisième génération ou plus récents. Finalement, le produit a été abandonnée en 2007, moins de 20 mois plus tard.

iPhone 2007 : Jon Ive et Steve Jobs ont créé le smartphone, celui par qui tout arriva. Tous est dit.

iPhone 5C 2013 : échec. Un iPhone de précédente génération habillé d’une simple coque en plastique, fut elle de haute qualité et colorée, n’a pas convaincu les utilisateurs de smartphones concurrents de basculer vers l’écosystème iOS, la faute à un écran devenu subitement trop petit et dépourvu de scanner digital.

MacBook Air 2008 : énorme carton commercial, cet ultrabook, qui a au passage inventé cette catégorie d’ordinateurs portables très compacts, tenait dans une enveloppe en papier Kraft. Pourtant, le premier MacBook Air avait un disque dur lent, de faible capacité, un processeur feignant et une autonomie relativement limitée. C’est son design qui le sauva.

Mac Pro 2013 : surnommé trash, soit poubelle en VF à cause de son look, ce Mac plutôt destiné aux professionnels était extrêmement coûteux et son design entravait le bon refroidissement des composants internes, laissant souvent dans le pétrin ses utilisateurs par des plantages à répétition. Ce n’est qu’en 2017 que Apple a reconnu officiellement son erreur avec cette corbeille à datas qui lui coûta fort cher en après vente.

Apple Watch 2015 : première nouvelle gamme de produits Apple depuis l’iPad et la disparition de Steve Jobs, c’était un projet/passion personnel pour Jony Ive, l’Apple Watch est rapidement devenue la montre connectée la plus vendue, bien que la Pomme ne communique plus de chiffres précis. Cette watch est également le premier pas d’Apple dans le domaine de la santé. La première était trop lente et compliquée à utiliser mais elle a rapidement évolué. Aujourd’hui, sa quatrième génération est définitivement au point et génère un succès commercial non négligeable pour la Pomme.

Force Touch/3D touch 2015 : l’idée était bonne, la réalisation nettement moins. Appuyez sur l’écran très fort et longuement permettait le déverrouillage d’options d’interaction. La technologie d’écran sensible à la pression a été introduite sur l’Apple Watch et plus tard est devenue tactile 3D avec les iPhone 6s. Elle est utilisée à bon escient pour les trackpads Mac mais sur iOS, les possibilités étaient si peu nombreuses que les possesseurs d’iPhone ne savais pas qu’ils pouvaient les utiliser ! Si les rumeurs sur l’iPhone version 2019 se confirment, le 3D Touch passera à la trappe cette année.

Taptic Engine 2015 : peu connu mais indispensable pour la Watch, l’iPhone depuis la génération 6 et le trackpad Mac depuis le MacBook de 2015. Le moteur Taptic est la petite vibration qui fournit une rétroaction haptique lorsque vous appuyez sur sur les écrans de vos smartphones. Cela donne des touches virtuelles et solides, immobiles, comme sur l’iPhone 7 et 8 via le bouton Home ou le trackpad du Mac moderne. 4 ans plus tard, la concurrence Android n’a pas encore égalé cette technologie.

Clavier Papillon, 2015 : introduit avec le MacBook en 2015. Apple a considérablement réduit le déplacement des doigts sur les touches de ce clavier. Mais comme le refroidissement des ultrabook se fait via ce clavier qui évacue l’air chaud, la poussière suit le même chemin et bloque parfois le système d’exploitation. Théoriquement, Apple a résolu ce souci technique sur la dernière génération. En théorie…

AirPods 2016 : au départ moqués pour leur design, ces AirPods sont véritablement une révolution pour les écouteurs sans fil. Livrés avec une coque qui se range partout, surtout dans une poche, ils sont le complément idéal de l’iPhone. Et une avance technologique et un succès de plus pour Apple face à la concurrence.

Magic Mouse 2 2017 : superbe idée d’une batterie pour recharger une souris. Le côté pratique est cependant raté car le connecteur de recharge est sous l’objet, ce qui empêche alors son utilisation. La concurrence, Logitech en particulier, fait bien mieux.

Tags: