Objets d’adoration et de splendeur autrefois prisés, ces bâtiments, ces voitures, ces avions et ces navires oubliés se détruisent lentement et ont quelque chose de fascinant.

Couverte de rouille, de mousse et d’arbres, l’épave du SS Ayrfield se cache dans les bas fonds de la baie de Homebush à l’ouest de Sydney. La baie est devenue un cimetière d’anciens bateaux tombés en désuétude dans les années 1960 et 1970 et constitue aujourd’hui une attraction touristique prisée.

Pendant ce temps, le désert du Namib, en Afrique australe, abrite une multitude de produits oubliés, notamment des voitures de collection, des baignoires et des cabanes délabrées laissées en pâture au sable.

Les bâtiments abandonnés sont également des sites à visiter, notamment le centre commercial en ruine New World de Bangkok et les stations d’exploitation minière dormantes disséminées autour de Longyearbyen à Svalbard.

Tags: