Une série obsédante de photos montre les restes du chemin de fer vers nulle part voulu par Staline et construit sur les ossements de 300 000 prisonniers tirés du Goulag qui sont morts en construisant la sinistre voie. Des reliques fantomatiques de machines à vapeur rouillantes, des rails tordus et déformés juste sous le cercle polaire demeurent un monument digne de la folie du dictateur communiste.

Les détenus du Goulag étaient utilisés comme esclaves avec des températures qui descendaient en dessous de moins 50 °C en hiver tandis qu’en été, ils étaient harcelés par des moustiques vicieux, pour ne rien arranger…

Source photos

Tags: