Voici le cimetière des avions Boeing 737 Max appartenant à la Southwest Airlines et qui sont restés au sol après que deux accidents mortels aient coûté la vie à 346 personnes. La flotte de plus de 30 appareils restera sur le tarmac de l’ aéroport logistique de Californie du Sud à Victorville au moins jusqu’en novembre prochain. American et Southwest Airlines ont mis leur flotte 737 Max hors service il y a quatre mois. Boeing a admis que les avions ne pourraient pas être réintégrés avant l’année prochaine alors qu’ils se démènent pour réparer les défauts de conception qui ont conduit aux accidents mortels, a rapporté le Wall Street Journal. La première catastrophe a eu lieu en Indonésie en octobre 2018 lorsque l’avion est tombé dans la mer de Java 15 minutes après son décollage de Jakarta. Selon CNN, les 189 passagers de l’avion sont morts dont 180 Indonésiens, un Italien et un Indien. La deuxième s’est produite en mars de cette année lorsqu’un 737 Max a décollé de l’aéroport international de Bole, dans la capitale éthiopienne. L’avion a perdu le contact au bout de six minutes de vol et est tombé près de Bishoftu à Addis-Abeba, tuant les 157 passagers à bord dont huit Américains. Les autorités ont constaté que Boeing était au courant de problèmes liés à l’une des caractéristiques de sécurité de l’avion dès 2017 a rapporté NPR. Cependant, cette information n’a été divulguée aux compagnies aériennes ou aux organismes de réglementation qu’après le premier crash. Le problème connu était l’alerte d’angle d’attaque qui avertissait les pilotes si les capteurs des avions transmettaient des données contradictoires sur la direction du nez de l’avion. À un moment donné, les avions 737 Max étaient les avions les plus commercialisés par Boeing mais pour l’instant, ils resteront au sol et certains pensent qu’ils ne s’envoleront plus jamais. Le président Donald Trump, qui a de grands espoirs concernant cette affaire, a écrit sur Twitter un peu plus d’un mois après la dernière tragédie à propos duquel Boeing devrait envisager de changer d’image. « Si j’étais Boeing, je réparerais le Boeing 737 MAX, ajouterais quelques fonctionnalités supplémentaires et changerais le nom de l’avion. Aucun produit n’a souffert comme celui ci. Mais encore une fois, qu’est ce que je sais ? »

Tags: