Dans une ferme de la banlieue de Rio de Janeiro au Brésil, une soixantaine de taxis ont été découverts dans un hangar à bétail. Il y a quelques semaines, 96 véhicules se côtoyaient dans ce parking de fortune. Les voitures, reconnaissables à leur teinte jaune et à leur taximètre, appartenaient tous à l’un des plus grands patrons de sociétés de taxis, Pascoal da Silva Rego. Ces modèles, en majorité des Chevrolet Chevette, des Volkswagen Gol et des Opel Corsa, étaient loués à des chauffeurs. Les véhicules, pour la plupart de 1992 et 1993, ont été retirés de la circulation après seulement trois ans d’utilisation, conformément aux anciennes règles du département municipal des transports de Rio de Janeiro. Ils totalisaient des milliers de kilomètres au compteur puisqu’ils pouvaient parcourir entre 170 et 200 kilomètres par jour dans la mégapole brésilienne.

Tags: