Des murs parsemés de trous de balles et de graffitis, de briques en ruine et de verre brisé. En voyant ces photos, il est difficile de croire que ces bâtiments abandonnés brillaient autrefois et faisaiet partie de la station balnéaire dalmate exclusive de Kupari où l’élite militaire yougoslave et leurs familles passeraient leurs vacances. Ces images mettent en évidence la transformation de la station balnéaire qui se trouve à 10 kilomètres le long de la côte de Dubrovnik.

Tags: