Un manoir irlandais qui abritait une famille aristocratique devrait être rénové après avoir été complètement envahi par la forêt environnante. Moore Hall, dans le comté de Mayo en Irlande a été construit par l’homme politique irlandais George Moore entre 1792 et 1795. C’était une maison familiale très animée jusqu’à sa destruction par l’armée irlandaise républicaine pendant la guerre civile de 1923. Abandonné depuis, des photographies de drones montrent ses ruines envahies par la végétation situées sur la colline de Muckloon surplombant le Lough Carra. Au moment de l’incendie l’ayant en partie détruit en 1923, son propriétaire, le colonel Maurice George Moore, ancien officier de l’armée britannique, était sénateur du nouveau Seanad Éireann de l’État libre d’Irlande qui a obtenu son indépendance de la Grande Bretagne avec la signature du traité anglo irlandais en 1921. Pendant la guerre civile irlandaise, menée entre ceux qui étaient pour le traité et ceux qui étaient contre, l’IRA attaquait des maisons appartenant à des sénateurs.

Tags: