Un complexe militaire qui abritait autrefois les nazis et les soviétiques est maintenant une ville interdite qui capture l’histoire mouvementée de l’Allemagne moderne. Le complexe appelé Wuensdorf à Zossen, à 40 km au sud de Berlin, est caché dans une pinède clôturée à l’est du pays et a été abandonné en 1994. Le complexe des officiers, construit en 1916, a été le siège des régimes allemands en mutation au 20ème siècle. Il abritait l’armée du Kaiser Wilhelm II, servait de centre de commandement militaire des nazis pendant la seconde guerre mondiale et servit ensuite de quartier général pour le haut commandement militaire des Soviétiques pour l’Allemagne de l’Est pendant la guerre froide.

Tags: