La station thermale de Tskaltubo en Géorgie, autrefois connue sous le nom de Riviera de l’union soviétique, regorge de sites uniques. L’un des plus étonnants, selon le photographe de Radio Free Europe, Amos Chapple, qui a visité le site pendant trois jours fin janvier, est celui des vieilles dames parcourant lentement de grands atriums en ruine avec leurs lustres en cristal toujours intacts car les lieux abandonnés servent de logement aux réfugiés de souche géorgienne du conflit de 1992/1993 en Abkhazie.

Source photos

Tags: