Après la déroute de l’Allemagne nazie en 1945, une situation conflictuelle se développa entre les pays de l’OTAN emmenés par les États Unis et le bloc de l’Est dirigé par l’Union soviétique. Au cours des quatre décennies qui suivirent, les deux belligérants se sont préparées à un conflit qui, heureusement, n’est jamais arrivé. Cette guerre froide s’est achevée avec l’effondrement de l’Union soviétique en 1991. Des décennies plus tard, il reste des traces de ces puissantes machines de guerre potentielles dans le monde. Un nouveau livre nommé Abandoned Cold War Places de Robert Grenville, explore ces reliques grâce à plus de 170 photographies comme celle d’un immense cimetière d’avions abritant plus de 4 000 épaves de l’US AIR Force dans le désert de l’Arizona en passant par des sous marins bloquées par les glaces à Vladivostock.

Tags: