Le Bartini Beriev VVA-14 est l’un des avions les plus bizarres jamais construits. Il pouvait décoller verticalement et atterrir sur l’eau. Il avait été conçu pour espionner et détruire les sous marins américains pendant la guerre froide.

Après son premier vol depuis une piste régulière en 1972, des pièces ont été ajoutées pour la rendre amphibie. Il pourrait voler à basse altitude, rasant la surface tout en patrouillant pour atteindre ses cibles. En partie vaisseau spatial, en partie hydroptère, il n’avait pas vraiment l’air élégant en vol mais il était bourré de réalisations techniques innovantes.

Après la mort de son inventeur, l’ingénieur d’origine italienne Robert Bartini en 1974, le projet fut abandonné. Le VVA-14 n’a accumulé qu’environ 100 heures de vol et seulement deux prototypes ont été construits. Le seul survivant se trouve maintenant dans un aérodrome du musée de la force aérienne centrale à l’extérieur de Moscou, sans ses ailes, une relique délabrée du passé.

C’est le symbole idéal pour Zones réglementées, une série de clichés réalisée par la photographe russe Danila Tkachenko au cours de trois hivers, immortalisant des artefacts soviétiques sous une neige épaisse.

La plupart des zones où les photos ont été prises étaient inaccessibles pendant l’ère soviétique car elles contenaient une technologie classée secret défense. Elles représentent des monuments, des usines, des bases militaires et divers types de véhicules et de technologies, la plupart en état de dégradation avancée.

Selon Tkachenko, le projet concerne la volonté utopique de l’humanité en faveur du progrès technologique. Mais cet effort a coûté cher car les gouvernements étaient prêts à tout sacrifier pour cela.

Tags: