Pour ceux qui pensaient que le 2 était nouveau chez BMW, il représente maintenant les déclinaisons coupés de la Série 1, sachez que ce chiffre a déjà été utilisé par l’ancêtre de la Série 3 de 1966 à 1977, quand les modèles du constructeur allemand ne portaient pas encore le nom de Série. Cette 02 restera célèbre grâce à la 2002 Turbo qui fut une des premières berlines de grande série à faire appel à un turbocompresseur pour suralimenter son 4 cylindres en ligne. Voici l’histoire de cette Série 02 en images.

BMW 1600 du Musée BMW
BMW 1600 du Musée BMW. Admirez le style de l’ensemble très années 70.

50 Years of BMW New Class, BMW 1500 (03/2011)
BMW 1500 de 1962 dite Neue Klasse, soit Nouvelle Classe en français
50 Years of BMW New Class, BMW 1500 (03/2011)
BMW 1500 de 1962 dite Neue Klasse, soit Nouvelle Classe en français
50 Years of BMW New Class, BMW 1500 (03/2011)
BMW 1800 de 1964 dite Neue Klasse, soit Nouvelle Classe en français
Généalogie de la BMW Série 3, au premier plan, une BMW 1600 de 1966
Généalogie de la BMW Série 3 avec au premier plan, une BMW 1600 de 1966
1602
BMW démarra en 1969 avec Bosch et Varta l’étude d’une BMW 1602 à propulsion électrique. Les deux exemplaires, peints d’un orange dit Inca devenu célèbre, furent présentées officiellement à l’occasion des Jeux olympiques de Munich en 1972. Vitesse maximale de 90 km/h mais autonomie de seulement 70 km à la vitesse constante de 50 km/h.
1602a
BMW démarra en 1969 avec Bosch et Varta l’étude d’une BMW 1602 à propulsion électrique. Les deux exemplaires, peints d’un orange dit Inca devenu célèbre, furent présentées officiellement à l’occasion des Jeux olympiques de Munich en 1972. Vitesse maximale de 90 km/h mais autonomie de seulement 70 km à la vitesse constante de 50 km/h.
1602b
BMW démarra en 1969 avec Bosch et Varta l’étude d’une BMW 1602 à propulsion électrique. Les deux exemplaires, peints d’un orange dit Inca devenu célèbre, furent présentées officiellement à l’occasion des Jeux olympiques de Munich en 1972. Vitesse maximale de 90 km/h mais autonomie de seulement 70 km à la vitesse constante de 50 km/h.
1602c
BMW démarra en 1969 avec Bosch et Varta l’étude d’une BMW 1602 à propulsion électrique. Les deux exemplaires, peints d’un orange dit Inca devenu célèbre, furent présentées officiellement à l’occasion des Jeux olympiques de Munich en 1972. Vitesse maximale de 90 km/h mais autonomie de seulement 70 km à la vitesse constante de 50 km/h.
Instrumentation spécifique de la BMW 1602 Elektro Auto de 1972.
Instrumentation spécifique de la BMW 1602 Elektro Auto de 1972. A droite, la jauge de courant.
Généalogie de la BMW Série 3
Généalogie de la BMW Série 3
bmw classic
Depuis 2007, le service BMW Classic, anciennement BMW Mobile Tradition, s’efforce de reproduire des pièces de qualité pour les modèles anciens. Ici, une calandre pour une BMW 1600-2 de 1967.
BMW 2002, version américaine de 1973
BMW 2002, version américaine de 1973
1502
Les premières évolutions stylistiques interviennent en 1969 avec l’adoption d’une calandre partiellement noircie. Celle des dernières 1502, 1802 et 2002 sera totalement noire et élargie.
BMW 1600 de 1966
BMW 1600 de 1966
1600
Démonstration de l’agilité de la BMW 1600. Ce modèle équipé de phares longue portée optionnels illustre à merveille la posture de léger survirage maîtrisé qui fit tant pour la réputation sportive du modèle.
1602d
Schéma d’installation des accumulateurs de courant dans la BMW 1602 électrique expérimentale étudiée par BMW à la fin des années 60.
Fin de règne pour la BMW Série 02 qui passera bientôt le relais à la toute première BMW Série 3 en 1975.
Fin de règne pour la BMW Série 02 qui passera bientôt le relais à la première BMW Série 3 en 1975.

Photos ©BMW

Tags: