André Trigano, fondateur du groupe Campéole, homme politique et frère de Gilbert Trigano, cofondateur du Club Méditerranée e eu comme grande passion les anciennes Citroën et disposait d’une collection que bien des musées pouvaient lui envier.

André Trigano avec une Citroën Traction 11 B Cabriolet de 1939
André Trigano avec une Citroën Traction 11 B Cabriolet de 1939

Citroën 2CV AZKA 1987
Citroën 2CV AZKA 1987 : cette 2CV a été achetée neuve par André Trigano en 1987. Près de 30 ans plus tard, elle n’a pas changé et a su conserver un état proche de la sortie d’usine.
Citroën Ami 6 berline 1964
Citroën Ami 6 berline 1964 : cette Citroën Ami 6 berline de 1964 se distingue par sa calandre Gégé, sa galerie de toit en aluminium et sa radio radioën. La peinture, fidèle à l’origine, a été refaite en 2009.
Citroën ID 19 1968
Citroën ID 19 1968 : malgré ses 48 ans, elle n’a que 63 000 km au compteur.
Citroën Traction 15-Six berline 1949
Citroën Traction 15-Six berline 1949 : immatriculée le 15 mai 1948, cette auto a été achetée par André Trigano en 1988. Il s’agit d’une version à malle plate équipée d’un porte-bagages. Un modèle rare qui n’affiche que 23 635 km au compteur.
Citroën Rosalie 8A berline 1934
Citroën Rosalie 8A berline 1934 : cette Citroën Rosalie entièrement restaurée fut présentée au Salon de Paris en 1932.
Citroën AC4 Limousine 1929
Citroën AC4 Limousine 1929 : cette Citroën AC4 Limousine de 1929 fut achetée par André Trigano en 1982. Elle ne comptabilise que 33 544 km.
Citroën Méhari 4x4 1980
Citroën Méhari 4×4 1980 : Cette version 4×4 de 1980 n’a été produite qu’à 1 213 exemplaires. C’est un modèle rare dans un état exceptionnel.
Citroën Traction 11 BL 1952
Citroën Traction 11 BL 1952 : cette Citroën Traction est l’une des dernières versions à malle plate. Achetée en 2007, elle n’avait connu qu’un seul propriétaire depuis 1956. Aujourd’hui, elle affiche 73 000 km au compteur.
Citroën Traction 11B berline 1953
Citroën Traction 11B berline 1953 : cette Citroën Traction de 1953 a été entièrement restaurée par l’équipe d’André Trigano.
Citroën Traction Cabriolet 11BL 1939
Citroën Traction Cabriolet 11BL 1939 : dans un superbe état, cette Traction Cabriolet aurait appartenu à Jacqueline Citroën, la fille d’André Citroën.
Citroën Traction 7C Coupé 1935
Citroën Traction 7C Coupé 1935 : faux-cabriolet, c’est-à-dire coupé à deux places. Construite jusqu’à l’automne 1938, elle n’a été produite qu’à 700 exemplaires. Ce bijou a été intégralement restauré par André Trigano et il affiche 2 522 km.
Citroën C4 G Torpédo 1932
Citroën C4 G Torpédo 1932 : cette C4 G Torpédo de 1932 a été achetée en 1971 par Trigano et entièrement refaite par ses soins.
Citroën Rosalie 11 UA Limousine 1936
Citroën Rosalie 11 UA Limousine 1936 : cette Rosalie a été trouvée par Trigano chez un casseur en 1972, il n’a jamais su s’il s’agissait d’un taxi ou d’une voiture de maître mais il retrouva un… revolver à l’intérieur ! Une version peu courante avec séparation chauffeur et deux strapontins.
Citroën 5 HP Type C Torpédo 1922
Citroën 5 HP Type C Torpédo 1922 : cette Citroën 5 HP Type C Torpédo de 1922 ne comptabilise que 16 920 km au compteur.
Citroën 10 HP Type A Torpédo 1920
Citroën 10 HP Type A Torpédo 1920 : la plus ancienne de la collection c’est elle, une 10 HP Type A Torpédo de 1920. Achetée en 1972, elle se trouvait dans l’Ariège depuis 1955.
Citroën P19 chenillette Kégresse 1929
Citroën P19 chenillette Kégresse 1929 : ce véhicule va devenir célèbre au début des années 20 aux fameuses fameuses croisières jaunes de Citroën. Acheté en 1980, il est équipé du moteur six cylindres de la C6. Ce modèle entièrement restauré est en état de fonctionnement.
Citroën Traction 15-Six D Limousine 1954
Citroën Traction 15-Six D Limousine 1954 : cette rare version 15-Six familiale se distingue par son empattement allongé et ses strapontins escamotables à l’arrière.
Citroën DS 21M Pallas 1969
Citroën DS 21M Pallas 1969 : cette DS 21 M Pallas de 1969 est une version à boîte manuelle. Elle a été achetée par André Trigano en 1978.
Citroën ID 21 F Break 1968
Citroën ID 21 F Break 1968 : cette Citroën ID 21 F Break de 1968 nous vient d’Italie. Elle a bénéficié d’une superbe restauration datant de 2008, réalisée par son propriétaire qui était concessionnaire Citroën. Elle est aujourd’hui dans un état concours.
Citroën SM injection 1973
Citroën SM injection 1973 : de 1973 à 1977, cette SM était immatriculée à Paris et c’est en 1979 qu’André Trigano en a fait l’acquisition. Le compteur affiche 50 423 km.
Citroën CX Prestige 1976
Citroën CX Prestige 1976 : André Trigano avait l’habitude de s’offrir une voiture neuve lorsqu’il était réélu à la suite d’un suffrage et cette CX correspond à cette tradition. Il s’agit d’un des tout premiers exemplaires de la version Prestige.
Citroën BX 4TC 1986
Citroën BX 4TC 1986 : cette BX 4TC est équipée d’un moteur 2 141 cm3 turbo développant 200 ch et issu de la Peugeot 505 turbo, lui-même un héritage de l’antique Chrysler 180 alors intégrée à la gamme Simca, avec une transmission à quatre roues motrices. Elle n’a été construite qu’aux 200 exemplaires obligatoires à l’homologation en groupe B (rallyes) et n’y connaîtra aucun succès face à l’ogresse Peugeot 205 Turbo 16, du fait de sa conception dépassée. Bref, elle avait été réalisée avec un budget étriqué et avec des éléments techniques déjà existants, ce qui oblitérait ses chances de succès…
Citroën Visa 1000 Pistes 1984
Citroën Visa 1000 Pistes 1984 : comme la BX 4TC, cette Visa 1000 pistes ne fût produite qu’a 200 exemplaires. Sortie d’usine en 1984, elle est restée entre les mains de son premier propriétaire jusqu’en 2011. Entièrement d’origine, elle ne comptabilise que 2500 km.
Citroën 2 CV AZ 1959
Citroën 2 CV AZ 1959 : cette 2 CV AZ de 1959 a fait l’objet d’une restauration de carrosserie, son compteur affiche 40 141 km.
Citroën M35 prototype n°417 1971
Citroën M35 prototype n°417 1971 : à la fin des années 1960, Citroën se laisse tenter par le moteur à piston rotatif. Pour tester et améliorer le système, Citroën décide d’étendre les essais à ses… clients. L’objectif initial est de produire 500 voitures mais finalement ce chiffre ne dépassera pas 267 exemplaires. Vu la fiabilité désastreuse de l’engin, la plupart des prototypes furent détruits par l’usine elle-même.
Citroën Ami Super 1973
Citroën Ami Super 1973 : cette Ami Super de 1973, dotée du 4 cylindres à plat refroidi par air de la GS, est en strict état d’origine et n’a visiblement jamais été repeinte ni restaurée. Quelques bulles de corrosion apparaissent sur le dessus de l’aile arrière gauche mais globalement la voiture est saine et bien préservée. A l’intérieur, le compteur affiche 36 535 km.
Citroën Ami 8 Berline 1969 et un Solex
Citroën Ami 8 Berline 1969 et un Solex : cette Citroën Ami 8 berline de 1969 est dans un état exceptionnel. Elle est à vendre avec un Solex, suprême élégance, de la même couleur que la voiture.
Citroën 5 HP Type C3 Trèfle 1926
Citroën 5 HP Type C3 Trèfle 1926 : cette 5 HP Type C3 de 1933 comporte deux places à l’avant et une à l’arrière, au centre et c’est cette disposition en trèfle qui donnera son nom au modèle. Achetée en 2000 par André Trigano, cette Type C3 Trèfle a fait l’objet d’une restauration complète et de qualité.
Citroën C4 G MFP commercial 1933
Citroën C4 G MFP commercial 1933 : cette C4 de 1933 a permis à André Trigano de s’exiler pendant la seconde guerre mondiale. C’est l’une des dernières C4 de cette époque à avoir été produite.
Citroën Traction 15-Six H 1954
Citroën Traction 15-Six H 1954 : cette Citroën Traction est une version H pour hydropneumatique. Achetée en 2003 par André Trigano, elle comptabilise 86 627 km.
Citroën DS 21 M Prestige 1969
Citroën DS 21 M Prestige 1969 : cette rare DS Prestige appartenait à un notable marocain d’Agadir avant qu’André Trigano n’en fasse l’acquisition en 1978 et la ramène en France. Il s’agit d’une version à boîte manuelle. Le nombre d’exemplaires de DS Prestige dans cette configuration serait limité à 11 exemplaires.
Citroën Traction 11 B cabriolet 1939
Citroën Traction 11 B cabriolet 1939 : au sein de la collection d’André Trigano, ce cabriolet Traction 11 B occupe une place très particulière car c’est ce modèle qui a déclenché sa passion pour la marque Citroën. Le compteur affiche 23 264 km.
Citroën DS 23 IE Pallas 1974
Citroën DS 23 IE Pallas 1974 : cet exemplaire datant de 1974 est une des dernières DS 23 à injection produites et une des plus désirables puisqu’elle possède notamment un rare toit ouvrant. La voiture a été totalement restaurée en 2008 par un spécialiste de la marque Citroën. Elle n’a depuis parcouru que 9 900 km.
Citroën CX GTi Turbo 2 1988
Citroën CX GTi Turbo 2 1988 : cet exemplaire de CX était attaché à l’Assemblée Nationale et a été acheté par André Trigano au milieu des années 1990 après son élection en tant que député. Cette voiture comporte d’ailleurs encore la cocarde amovible qui vient se fixer sur le côté du tableau de bord.
Citroën 2 CV 6 Charleston 1990
Citroën 2 CV 6 Charleston 1990 : livrée neuve le 19 juillet 1990, cette 2 CV Charleston a été immatriculée par son propriétaire au mois d’août de la même année. Depuis, elle est toujours restée entre les mêmes mains. Elle a parcouru moins de 2 900 km depuis l’origine.
Citroën 2 CV AK 350 fourgonnette 1964
Citroën 2 CV AK 350 fourgonnette 1964 : achetée neuve en 1964 et immatriculée le 23 mai de la même année, cette fourgonnette est restée entre les mêmes mains jusqu’en 2013. Alors âgée de 91 ans, la propriétaire s’est décidé à vendre cette automobile.
Citroën B14 G limousine 1928
Citroën B14 G limousine 1928 : cette B 14 G limousine de 1928 a été rachetée par André Trigano en 1972, le précédent certificat d’immatriculation datant de 1954 . Elle comptabilise 29 963 km.
Citroën B12 torpédo commercial 1926
Citroën B12 torpédo commercial 1926 : cette B12 en carrosserie torpédo présente une restauration ancienne, correctement préservée et la voiture est dans sa configuration d’origine.
Citroën B12 limousine woody 1925
Citroën B12 limousine woody 1925 : cette voiture se distingue par l’originalité de sa carrosserie spéciale en bois dans le plus style woody américain, qui sera repris plus tard par une certaine Mini Clubman.
Citroën C4 G coach 1931
Citroën C4 G coach 1931 : cette voiture présente une carrosserie coach qui était en fait dénommée faux cabriolet 4 places par opposition au faux cabriolet 2 places qui ne comportait pas de vitres de custode.
Citroën C4 F berline 1931
Citroën C4 F berline 1931 : dévoilée en 1928, la C4 poursuit sur cette lancée dynamique et présente une ligne moderne pour son époque. La C4 F est exposée au Salon d’octobre 1930 et bénéficie de quelques améliorations comme des supports moteur avec silentblocs et un nouveau boîtier de direction.
Citroën Traction 11 BL berline 1953
Citroën Traction 11 BL berline 1953 : cette Traction 11 Légère appartient à André Trigano depuis février 1983, le précédent propriétaire l’ayant lui-même acheté en mars 1974 et aujourd’hui, le compteur affiche 53 886 km.
Citroën C6 limousine 1930
Citroën C6 limousine 1930 : à la fin des années 1920, Citroën a le vent en poupe et décide donc de passer à l’échelon supérieur. Après ses modèles à moteur quatre cylindres, le constructeur dévoile au Salon de Paris 1928 la C6 en même temps que la C4, qui est équipée d’une mécanique à six cylindres en ligne.
Citroën C6 V6 2.7 hdi 2007
Citroën C6 V6 2.7 HDI 2007 : André Trigano a fait l’acquisition de cette voiture après avoir remporté une élection. Elle a 60 000 km au compteur.
Citroën Traction 7C berline 1936
Citroën Traction 7C berline 1936 : cette Traction 7C a été rachetée par André Trigano en novembre 1978, le précédent propriétaire la détenait depuis 1955.
Citroën Rosalie 8A commerciale
Citroën Rosalie 8A commerciale : cette Rosalie 8 CV est équipée d’une originale carrosserie de berline commerciale comportant un accès arrière.
Citroën AC4 limousine 1930
Citroën AC4 limousine 1930 : achetée par André Trigano en 1972, cette limousine AC4 était entre les mains de son ancien propriétaire depuis 1967. La restauration ancienne est bien conservée, elle dispose de pare-chocs et le compteur affiche 94 301 km.
Citroën 2 CV Sahara 1961
Citroën 2 CV Sahara 1961 : cette 2 CV Sahara est exceptionnelle par son état et son histoire, ce qui en fait sans doute une des Sahara les plus désirables parmi les rares survivantes dont la production fut inférieure à 700 exemplaires. Sa principale originalité est d’être dotée de deux moteurs et de deux boîtes de vitesses, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière. La seule voiture de (petite) série à pouvoir revendiquer cette originale disposition mécanique.

Photos ©Artcurial Motorcars

Tags: