Aerofilms, qui a célébré son centenaire jeudi, s’est spécialisé dans la prise de photographies aériennes à partir de 1919, combinant la photographie au lancement du vol à moteur électrique la même année. Aerofilms a parcouru l’ensemble du territoire britannique et a capturé plus de 760 000 photographies aériennes de la Grande Bretagne jusqu’en 2006. Les images nouvellement numérisées donnent aujourd’hui une vue à vol d’oiseau de monuments tels que le Barbican Estate de Londres en 1974 et le Lords Cricket Ground en 1939.

Une image montre les Spurs jouant Man United au stade de football White Hart Lane, l’ancien domicile du club de football de Tottenham Hotspur en 1966. La collection présente également des sites à travers le Royaume Uni tels que Stonehenge et le paysage urbain de Birmingham il y a plus de quarante ans.

Fondé en mai 1919 par Francis Lewis Wills, Claude Grahame White et Herbert William Matthews, Aerofilms prit sa première photo aérienne le 26 juillet 1919. À l’origine, la société avait l’intention de réaliser des séquences de vol pour le marché du film muet mais en 1921, Aerofilms s’orientait davantage vers la photographie aérienne.

La société a pris des commandes pour des photographies, des demandes allant de la photographie de résidences privées, d’usines, de fermes et de parcs de loisirs à la photographie de la construction de routes et de nouveaux logements. Pendant la seconde guerre mondiale, le personnel a fusionné avec les interprètes photographiques du ministère de l’Air pour devenir une unité de renseignement militaire à part entière en 1940. Ils sont ensuite passés à l’enregistrement de la Grande Bretagne d’après guerre.

Les photographies historiques d’Aerofilm font maintenant partie des archives historiques de l’Angleterre qui contiennent plus de 6 millions de photographies aériennes de la Grande Bretagne. Historic England est l’organisme public qui célèbre, protège et défend l’environnement historique de l’Angleterre.

Tags: