Il n’y a pas beaucoup de choses dans le monde qui lieraient une star du grand écran, un diplomate play boy et le seul champion de l’histoire de la F1 né aux États-Unis mais c’est le cas de cette Ferrari extrêmement rare.

C’est une Ferrari 500 Mondial Spider de 1954 qui a capté le regard de nul autre que James Dean, qui a été photographié dans le véhicule une année avant sa mort prématurée en 1955.

La voiture appartenait à l’origine à l’ambassadeur de la République dominicaine, Porfirio Rubirosa, qui était alors célèbre avec Zsa Zsa Gabor et était piloté par Phil Hill, le seul pilote américain à avoir remporté la couronne de Formule Un.

Ajoutez à cela le mélange de célébrités qu’il s’agit également d’un des 12 exemplaires jamais construits et vous comprendrez peut-être pourquoi il pourrait se vendre entre 5 et 6 millions de dollars lorsqu’il passera sous le marteau en janvier.

Tags: