C’était une aventure déchaînée autour d’une grange, conçue pour commémorer l’un des plus grands exploits de l’aviation en matière d’aviation, qui a non seulement captivé le cœur et l’imagination d’une nation mais a également fait les gros titres à travers le monde à la fin des années soixante.

Elle a même joué un rôle central dans la campagne d’exportation vitale de la Grande Bretagne en aidant à vendre le bombardier Harrier, alors révolutionnaire, aux Américains. Il y a exactement cinquante ans, en mai 1969, le Daily Mail lançait la Grande course aérienne transatlantique pour commémorer le premier vol sans escale à travers l’Atlantique qui avait eu lieu cinquante ans auparavant des pilotes John Alcock et Arthur Whitten Brown dans un bombardier Vickers Vimy à cockpit ouvert modifié de la première guerre mondiale.

Ce mardi, les gagnants survivants, les participants et même les avions de cette amusante course aérienne transatlantique de 1969, militaires et civils, se retrouveront au Brooklands Museum de Surrey, qui a des liens étroits avec les deux événements, pour célébrer leurs réalisations historiques d’il y a 50 et 100 ans.

Tags: