C’était le bon temps où il y avait encore plein de cocos en Europe. Depuis, ceux-ci se sont plantés en beauté, nous laissant quelques vestiges qui font les délices d’amateurs de vintage. Visite en images.

 

trabant_1.1
Trabant : plus fort symbole de la RDA avec le mur de la honte, la Trabant était à l’image des communistes, dégradante et arriérée. Avec sa carrosserie à base de… maïs (!) et son moteur arrière à 2 temps bien polluant, elle restera le symbole de la chute du mur en passant en masse à l’ouest. Inutile de dire qu’elle est aujourd’hui un modèle de collection très recherché.
plattenbau_tristesse_halle
Plattenbau est le nom de ces immeubles pré-fabriqués en béton. D’une tristesse sans nom, ils offraient tout le confort moderne à leurs occupants, si tant est que les communistes soient modernes. Notez que l’on a pas fait mieux en architecture à l’ouest.
cornichons
Spreewälder Gurken, cornichon géant et spécialité culinaire de la RDA. En même temps, c’est à peu près tout ce que les cocos avaient à manger…

cola
Pas de Coca Cola, cette boisson décadente et capitaliste chez les cocos. mais quand même, ils avaient droit à une copie, une grande spécialité communiste, connue sous le nom de Vita Cola.
feu tricolore rda
Feu tricolore est-allemand. Notez qu’il y a bien sûr un petit bonhomme rouge dessus.
Mark der DDR
Mark der DDR, la monnaie d’alors, depuis remplacé par le DeutschMark puis par l’Euro.
Das Sandmännchen
Si, si, la télé existait du temps des cocos et il y avait même des programmes pour les enfants, dites donc. Ce Das Sandmännchen est l’équivalent du marchand de sable français, mitraillette mise à part.
bonbon
Bonbons vendus en RDA. Dommage, il n’y avait pas de dentistes.

Source

Tags: