Lutte légendaire entre les constructeurs automobiles de 1982 à 1986, le Groupe B du championnat du monde des rallyes aura été une frénésie de technologies et de puissance. L’émergence du turbo et de la transmission intégrale amenés par Audi aura donné naissance à des monstres de plus de 600 ch qui seront coupés dans leur élan en 1986 par la FIA à l’époque présidée par Jean Marie Balestre suite à l’accident mortel de la Lancia DeltaS4 de Henri Toivonen et son copilote Sergio Cresto au Tour de Corse. Un an auparavant , le pilote italien Attilio Bettega avait déjà trouvé la mort au volant de sa Lancia 037 toujours lors du Tour de Corse. Dernier drame imputé à la démesure des Groupe B, lors du Rallye du Portugal 1986, la Ford RS200 de Joaquim Santos percuta la foule, ce qui entraîna la mort de trois spectateurs et des dizaines de blessés. La mise à mort du Groupe B fut actée en 1987 et entraîna dans sa chute son remplaçant, le futur Groupe S. Le Groupe A remplaça les Groupe B & S pour le championnat du monde des rallyes avec des voitures certes moins puissantes et moins spectaculaires mais ô combien plus sûres. Voici toutes ces fameuses Groupe B en images.

Tags: