Ces photographies poignantes illustrent les horreurs subies par les soldats américains lors du débarquement du jour J, D Day en VO, de la seconde guerre mondiale en France le 6 juin 1944. Des villes réduites en ruines, des soldats blessés et des troupes terrifiées se dirigeant vers la côte normande ont été révélées par des images effrayantes présentées dans un nouveau livre intitulé Les Américains, le jour J en Normandie, photographies rares des archives de guerre de l’historien Brooke S Lames.

Le jour J a vu des dizaines de milliers de soldats alliés courageux affronter la perspective terrifiante d’atterrir sur le littoral nord de la France pour libérer l’Europe de l’horreur nazi. Compte tenu de l’ampleur incroyable de l’invasion, près de 2 500 Américains seraient mort, ainsi que près de 2 000 soldats des autres nations alliées. Dans les semaines suivirent le débarquement, y compris le jour J, la bataille de Normandie a tué plus de 425 000 soldats alliés et allemands et en a blessé au moins autant.

Tags: