Fini le brouillard de fumée de cigarette, de cigare et de pipe. Fini les taches de café, de soda et de pizza. À quelques exceptions près, le système de contrôle de mission de l’ère Apollo de la NASA a retrouvé son apparence d’origine d’il y a 50 ans lorsque deux hommes ont atterri et marché sur la lune. Cette reconstitution reçoit l’approbation du directeur de vol à la retraite, Gene Kranz, un homme pour qui l’échec ou même un oubli mineur n’est jamais une option. Assis à la console où il régnait pour Apollo 11, Apollo 13 et tant d’autres missions, Kranz signala qu’un téléphone manquait derrière lui. Il a dit que les bouches d’aération étaient noires à cause de la fumée, pas d’une propreté éclatante comme elles le sont maintenant. Ces quelques détails mis à part, Kranz pourrait fermer puis ouvrir les yeux et se retrouver le 20 juillet 1969, date du formidable atterrissage lunaire de Neil Armstrong et Buzz Aldrin.

Tags: