Hunter Barnes documente des personnes en marge de la société américaine. « Je ne vais jamais dans un endroit sans un appareil photo », explique le photographe. « Je dépense beaucoup pour la bière et le café. » En 2003, Hunter Barnes a parcouru les États Unis pendant une année pour documenter des groupes en marge de la société, notamment des lowtriders, des motards, des Blood du quartier Blood de East St Louis et des détenus de la prison d’État de Californie. Barnes a également parcouru les déserts du Nouveau Mexique avec des clubs de voitures lowrider. « Habituellement, lorsque vous faites sauter un lowrider, vous le faites sans personne dans la voiture car vous ne voulez pas de poids supplémentaire. Pour la photo, je pensais que ce serait vraiment cool pour le pilote d’être dans l’automobile. N’oubliez pas que je filmais avec un Mamiya de format moyen à double objectif qui n’est pas l’appareil photo le plus rapide du marché. Après avoir obtenu deux ou trois images, une des roues avant est tombée à cause du poids supplémentaire. »

Tags: