Peugeot atteint l’âge très respectable des 210 années d’existence, probablement un record d’autant plus parlant que le nombre de constructeurs s’est drastiquement réduit depuis l’après guerre. De proie, suite aux ennuis financiers récents qui avaient amené à faire entre les chinois et l’état français au capital, le Lion est devenu prédateur en avalant Opel et bientôt Fiat-Chysler, même si cela se fait sous forme de fusion car le constructeur performant reste bien Peugeot. Voici l’occasion de redécouvrir les nombreux modèles de la gamme, à commencer par les années en or, celles de la décennie 1950-1960.

Tags: