Anja Wülfing a le don de combiner le désuet avec l’absurde, peignant des créatures colorées sur des photos du tournant du siècle. « Parfois, c’est un détail de la photographie », explique le peintre et graphiste allemand, « une coupe de cheveux ou une expression faciale qui me rappelle un animal en particulier. » 

Wülfing a commencé à présenter ces visiteurs, comme elle les appelle, il y a près de trois ans, après avoir trouvé le portrait vintage d’un couple dans un vieux cadre acheté sur eBay. « J’ai ajouté des oiseaux surdimensionnés entre les personnes photographiées et j’ai été surprise de son apparence si naturelle« , explique t elle. « J’aime la combinaison de l’ancien et de l’humour, le fait, la fiction et le petit sentiment de malaise. »

Tags: