Ce n’est pas une surprise, le malus écologique va se durcir en 2019, le gouvernement français ne sachant pas faire autre chose que de taper là ou ça fait mal, c’est à dire au portefeuille.

Il faut d’ailleurs mieux parler de malus car les véhicules éligibles au bonus se compte sur les doigts d’une main car il n’y a guère que les électriques et de rares hybrides qui sont concernées. Autrement dit, ça n’intéressera pas grand monde et c’est probablement le but recherché.

Ainsi pour 2019, le seuil de déclenchement est abaissé de 3 g de CO2, ce qui sera aussi le cas en 2020 et 2021. Tous les véhicules émettant 117 g contre actuellement 120 g seront taxés de 50 €. Si l’on se réfère aux immatriculations sur les huit premiers mois 2018, les véhicules émettant de 117 à 119 g et qui sont exemptés de malus représentent 7.8%.

Le prix minimal et maximal du malus ne bougent pas, allant de 50 à 10 500 €. Sauf que les montants des tranches intermédiaires augmentent. Mais il y aura bien une triple peine, notamment pour les acheteurs d’un véhicule à essence. La mise en place du nouveau cycle d’homologation WLTP depuis le 1er septembre 2018 a pour conséquence la hausse des émissions de CO2. De ce fait, le 3008 1.2 PureTech 130 BVM, actuel best seller de Peugeot, ne sera plus exemptée de malus, il aura droit à 55 € en 2019. Ne parlons pas des moteurs à essence de plus de 150 ch ni des petites sportives qui vont devenir des espèces en voie de disparition, Opel ayant déjà entamé le mouvement en arrêtant la Corsa OPC et en la remplaçant par la GSi bien moins puissante. Entre 2008, date d’instauration du malus et 2021, le seuil du malus aura baissé de 60 g.

L’Etat, évidemment, se frotte les mains puisque ce durcissement va dégager 31 millions d’euros de plus comparativement au barème 2018. Le niveau de recettes attendu est de l’ordre de 570 millions d’euros, ce qui permettra de financer la prime à la conversion 2019… en théorie. Si les constructeurs souhaitaient que le gouvernement fige la grille en 2019 afin de gommer la hausse des CO2 liée au cycle WLTP, ils n’ont pas été entendus sur le retour d’une aide pour l’achat d’un hybride rechargeable. Le groupe PSA qui a dévoilé quatre véhicules hybrides, Citroën C5 Aircross Hybrid, DS7 Crossback E-Tense, Peugeot 508 Hybrid et 3008 Hybrid4, équipés de cette technologie. Seul l’électrique a droit à un coup de pouce mais les bornes de recharge se font désirer ou sont hors service, notamment à Paris. Bien évidemment, le nouveau barème du malus 2019 doit encore être validé par le Parlement, ce qui ne devrait être qu’une formalité.

Taux d’émission de CO2 en g/km Tarif de la taxe 2018 en € Tarif de la taxe 2019 en €
Inférieur ou égal à 116 0
117 0 50 + 50
118 0 55 + 55
119 0 60 + 60
120 50 65 + 15
121 53 70 + 7
122 60 75 + 15
123 73 90 + 17
124 90 113 + 20
125 113 140 + 27
126 140 173 + 33
127 173 210 + 37
128 210 253 + 43
129 253 300 + 47
130 300 353 + 53
131 353 410 + 57
132 410 473 + 63
133 473 540 + 67
134 540 613 + 73
135 613 690 + 77
136 690 773 + 83
137 773 860 + 87
138 860 953 +93
139 953 1050 + 97
140 1050 1153 + 103
141 1153 1260 + 107
142 1260 1373 + 113
143 1373 1490 + 117
144 1490 1613 + 123
145 1613 1740 + 127
146 1740 1873 + 133
147 1873 2010 + 137
148 2010 2153 + 143
149 2153 2300 + 147
150 2300 2453 + 153
151 2453 2610 + 157
152 2610 2773 + 163
153 2773 2940 + 167
154 2940 3113 + 173
155 3113 3290 + 177
156 3290 3473 + 183
157 3473 3660 + 187
158 3660 3853 + 193
159 3853 4050 + 197
160 4050 4253 + 203
161 4253 4460 + 207
162 4460 4673 + 213
163 4673 4890 + 217
164 4890 5113 + 223
165 5113 5340 + 227
166 5340 5573 + 233
167 5573 5810 + 237
168 5810 6053 + 243
169 6053 6300 + 247
170 6300 6553 + 253
171 6553 6810 + 257
172 6810 7073 + 263
173 7073 7340 + 267
174 7340 7613 + 273
175 7613 7890 + 277
176 7890 8173 + 283
177 8173 8460 + 287
178 8460 8753 + 293
179 8753 9050 + 297
180 9050 9353 + 303
181 9353 9660 + 307
182 9660 9973 + 313
183 9973 10290 + 317
184 10290 10435 + 145
185 et plus 10500 10500 0

Tags: