Un doux parfum de fascisme flotte quelque part dans la tête de Manuel Valls qui ne supporte pas que l’on ne soit pas d’accord avec lui. Lors d’une visite à Grenoble vendredi dernier, un pompier a refusé de lui serrer la main comme on peut le constater avec la vidéo ci-dessus.
Le sinistre a immédiatement piqué sa colère en déclarant à ce pompier, métier tout aussi honorable, sinon plus, que celui de ministre, que « Vous n’êtes pas un gamin, vous exercez des responsabilités » et en le rappelant à l’ordre hiérarchique, même si ce monsieur n’est pas pompier.
Vous savez donc maintenant que si vous refusez de saluer un officiel de notre beau pays, vous pouvez faire une croix sur un future avancement car il y a fort à parier que ce pauvre pompier attendra longtemps, au moins un changement de majorité présidentielle, avant de monter en grade. Nous voici de retour au gouvernement Mitterand qui a usé et abusé de ces pratiques.

Tags: