Alors qu’il est arrivé sur le marché il y a tout juste trois ans, le Mazda CX3 a déjà droit à une seconde mise à jour. Comme la première réalisée en 2017, celle ci ne chamboule pas vraiment le SUV compact et présente surtout des évolutions de détail.

Esthétiquement, on ne constate quasiment aucun changement et si Mazda parle d’une calandre entièrement redessinée, on remarque juste que les barrettes horizontales sont désormais doublées. On note également les nouvelles jantes de 18 pouces ainsi qu’un coloris Soul Red Crystal modifié.

Les principales évolutions apportées concernent surtout les équipements. Le frein à main est désormais électrique tandis que le régulateur de vitesse adaptatif appelé MRCC se dote de la fonction Stop & Go lorsque le véhicule est doté de la boîte automatique. Celle ci permet au véhicule de s’arrêter et de repartir tout seul dans les embouteillages. De plus, des phares à LED adaptatifs seront désormais disponibles selon les finitions tandis que de nouvelles selleries en cuir intégral seront proposées en option. Curieux quand même que le CX3 ait gardé un écran non tactile si petit…

Cette mise à jour du CX3 concerne également les motorisations, celles ci répondant toutes aux exigences de la nouvelle norme Euro 6d Temp. Les blocs essence Skyactiv G n’ont malgré tout pas besoin de filtres à particules pour remplir ces objectifs.

Côté diesel, Mazda annonce l’arrivée d’un nouveau moteur 1.8 Skyactiv D dont le CX3 sera le premier à s’équiper. Ce bloc devrait apparemment remplacer l’actuel 1.5 à terme et baisserait ses émissions de NOx grâce à sa plus faible température de combustion. Les caractéristiques de ce nouveau moteur n’ont toutefois pas encore été détaillées. Le nouveau CX3 devrait arriver sur le marché européen à l’été 2018.

 

Tags: