Pour les voyageurs fascinés par les super métropoles, il n’y a pas de meilleur endroit à visiter que la Chine. Avec une population de 1.3 milliard d’habitants et en augmentation, le pays compte sans surprise le plus grand nombre de mégapoles au monde. Mais que qualifie t-on de mégapole ? Le plus souvent, il s’agit d’une agglomération de 10 millions d’habitants ou plus. C’est l’équivalent de la population suédoise !
Selon le livret de données des Nations Unies, la Chine compte six des 33 mégapoles du monde. L’annuaire statistique de la Chine indique toutefois qu’il existe au moins 10 villes de plus de 10 millions de résidents permanents.
Il est intéressant de noter que les données sur la population sont difficiles à produire en Chin . Une des raisons est la vague soutenue de travailleurs migrants qui migrent des zones rurales vers les zones urbaines. Des millions de personnes changent d’année en année, souvent sans obtenir l’enregistrement correct du ménage ou le hukou. Les populations répertoriées dans cet article sont les chiffres les plus récents publiés par chaque gouvernement provincial.

Ces villes font souvent partie des principales destinations touristiques du pays. « Être une mégapole signifie davantage d’affaires et de population, ce qui augmentera certainement la visibilité de la ville dans les médias internationaux », a déclaré Mimi Li, professeur associée en tourisme de la Chine à l’Université polytechnique de Hong Kong.
« Les villes ayant une longue histoire, telles que Pékin, Shanghai et Guangzhou bénéficient d’une image de marque positive et d’une multitude d’attractions culturelles. Une ville dynamique récemment développée peut attirer des voyageurs d’affaires comme par exemple Shenzhen.
Maintenant que l’industrie du tourisme est considérée comme un pilier stratégique de l’économie nationale de la Chine, nous prévoyons une relation plus étroite entre développement de la ville et développement du tourisme », a déclaré Mimi Li.
Mimi Li souligne que Hangzhou et Chengdu sont des hauts lieux du tourisme en Chine. « Hangzhou bénéficierait principalement, outre des ressources culturelles, de son environnement commercial dynamique et de son atmosphère innovante. »
« Chengdu est depuis longtemps perçue comme une ville de loisirs par les touristes chinois. De plus, Chengdu bénéficie de ses vastes ressources touristiques. » En effet, il y a tellement plus dans ces villes que de grandes populations.

Chongqing : avec une population stupéfiante de plus de 30 millions de personnes, Chongqing, couvrant 82 300 kilomètres carrés dans la région centre ouest de la Chine est la plus grande ville du pays et de loin. Pour mettre cela en perspective, le Canada compte 36 millions d’habitants et l’Autriche une superficie de 83 879 kilomètres carrés.
Municipalité composée de neuf districts urbains, Chongqing est considérée par certains comme la ville la plus peuplée du monde selon que l’on compte Tokyo dans la Grande Région de Tokyo, soit environ 38 millions d’habitants ou la seule métropole de Tokyo, 13 millions d’habitants.
N’oubliez pas que d’autres personnes se moquent de l’affirmation selon laquelle cette ville est aussi grande que le gouvernement le dit, étant donné que les limites extérieures de Chongqing regorgent de communautés agricoles et minières qui ressemblent davantage à des villages qu’à des centres urbains.
Néanmoins, la ville commence à attirer les voyageurs. Chongqing a été nommée la ville touristique à la croissance la plus rapide au monde selon le World Travel and Tourism Council en 2017.
Chongqing est connue pour son potage au poivre au piment qui arrache littéralement la gueule, il y a environ 30 000 restaurants à potée dans la ville et à son téléphérique récemment rénové qui enjambe le fleuve Yangzi Jiang. Un certain nombre de projets de tourisme de grande envergure sont prévus pour les prochaines années à Chongqing, notamment le parc thématique Six Flags.

Shanghai : alors que la taille et la population de Shanghai, 6 340 kilomètres carrés et plus de 24 millions d’habitants, ce qui en fait la deuxième ville la plus peuplée de Chine, sont déjà impressionnantes, rien ne l’emporte sur ses prouesses financières.
Avec un PIB de plus de 3 000 milliards de RMB ou 448 milliards de dollars américains, Shanghai est la ville la plus riche de Chine. Ses résidents sont également les plus gros consommateurs du pays, la ville ayant amassé 1 100 milliards de RMB soit 164.1 milliards de dollars américains au total des ventes au détail de biens de consommation en 2017.
Le port de Shanghai est le port à conteneurs le plus actif au monde depuis 2010 avec plus de 40 millions d’EVP par an. En comparaison, Singapour, classée deuxième, a traité environ sept millions d’EVP de moins en 2017.
Shanghai est aussi célèbre pour ses gratte ciel futuristes et pour son architecture historique glamour dans le Bund et le jardin Yuyuan.

Pékin : en tant que cœur politique, historique et culturel de la Chine, Pékin est sans surprise l’une des plus grandes villes du pays. Ancienne capitale de diverses dynasties, Pékin est un épicentre influent de la Chine depuis 3 000 ans. La ville abrite sept sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, les plus nombreux de Chine, y compris la Cité interdite qui a accueilli 17 millions de visiteurs en 2018 .
Ce nombre rivalise facilement avec le nombre de touristes internationaux pour des pays entiers. Pékin compte environ 21 millions d’habitants, ce qui en fait la troisième ville la plus peuplée de Chine.

Chengdu : ville natale des pandas et des hotpots épicés, sa plus grande rivale dans ce domaine est probablement Chongqing, Chengdu est l’une des plus grandes stars montantes de la Chine. Chengdu compte une population humaine non négligeable de plus de 16 millions de personnes mais ses résidents les plus populaires doivent être ses résidents à poil noir et blanc.
Berceau de la plus grande pépinière de pandas au monde, Chengdu a élevé avec succès 42 des 45 bébés panda survivants en 2018. Chengdu a reçu 210 millions de visiteurs et a généré des recettes touristiques de 45 milliards de dollars en 2017, représentant 34% de l’ensemble des revenus de la province du Sichuan.

Harbin : Harbin est une mégapole chinoise unique en raison de son infrastructure hivernale surdimensionnée et de son architecture influencée par la Russie qui à une courte distance de sa frontière. En plus d’accueillir le plus grand festival de glace et de neige au monde, Harbin possède le plus grand parc de ski en salle au monde qui se trouve à l’intérieur du centre commercial Wanda Harbin comprenant six pistes de ski d’une longueur maximale de 500 mètres.
Surnommée la ville de glace, Harbin subit de longs hivers rigoureux avec des températures pouvant atteindre -38 °C et une saison des neiges pouvant durer jusqu’à six mois.
Pour réchauffer ses habitants, la ville possède également le plus grand parc aquatique du monde, le Poseidon Beach Water World, d’une superficie de 300 000 mètres carrés soit deux fois la superficie de la Cité interdite avec une température de plage intérieure tropicale de 30 °C.

Guangzhou : contrairement à son rivalde Canton, Shenzhen, le succès de Gangzhou remonte à des centaines d’années. Port commercial majeur le long des routes maritimes historiques de la soie dès le 6ème siècle, Guangzhou est l’une des villes les plus riches de Chine depuis des siècles.
En 2017, elle a contribué pour 297 milliards de dollars au pays, juste derrière Shanghai, Beijing et Shenzhen.
Pour les touristes, le centre des sciences du Guangdong, le plus grand au monde, fait partie des attractions principales. Le Guangdong Science Center s’étend sur 450 000 mètres carrés et comprend huit zones d’exposition thématiques.

Tianjin : l’une des quatre seules villes de Chine situées au niveau des municipalités, la ville balnéaire historique et pittoresque de Tianjin a longtemps été éclipsée par sa capitale voisine, Pékin, son homologue méridional prestigieux, Shanghai et même l’étoile montante Chongqing.
Cela ne la rend pas moins attrayante pour les citoyens chinois. Tianjin a attiré une population de plus de 15 millions d’habitants et un PIB d’environ 1 800 milliards de yuans par an.
Ces dernières années, Tianjin s’est attachée à développer ses industries du tourisme et de la haute technologie en créant une nouvelle zone à Binhai où se trouve une superbe bibliothèque balnéaire futuriste .
Une ligne de chemin de fer à grande vitesse a été construite pour relier Tianjin à Pékin, réduisant le temps de trajet à seulement 30 minutes.

Shenzhen : transformée d’un village rural à l’une des plus grandes métropoles du monde en seulement trois décennies, Shenzhen est un conte urbain de Cendrillon et son parrain féerique est l’ancien dirigeant de la Chine, Deng Xiaoping. Nommé par Deng la première zone économique spéciale du pays en 1980, Shenzhen n’a cessé de prospérer depuis.
Parmi les 143 milliards de bâtiments achevés dans le monde en 2018, environ 10 % ont été construits à Shenzhen .
La ville abrite également le quatrième plus haut bâtiment du monde, le centre financier Ping An. Alors que le chiffre officiel affirme que Shenzhen compte environ 12 millions d’habitants, un sondage de China Mobile 2017 a révélé qu’environ 25 millions de personnes considèrent Shenzhen comme leur ville.
Visiter Shenzhen est facile, c’est juste de l’autre côté de la frontière depuis Hong Kong, plusieurs trains et bus s’y connectent y compris un nouveau train à grande vitesse.

Wuhan : autre mégapole en Chine avec une population d’un peu plus de 10 millions d’habitants, Wuhan est la plus grande ville de la région centrale du pays. Grâce à son emplacement, Wuhan est l’un des plus grands centres de transport en Chine et son centre ferroviaire le plus achalandé.
Elle abrite deux énormes lacs, le lac Tangxun, le plus grand point d’eau entouré d’une ville en Asie de 47.6 km2 et le lac East de 33 km2.
Wuhan est l’une des villes de deuxième rang les plus dynamiques et les plus jeunes de Chine. Cela incite les personnes fraîchement diplômées à rester dans la ville avec une politique de logement généreuse offrant aux jeunes talents un rabais de 20 % sur le loyer ou l’achat d’un appartement.

Shijiazhuang : nom relativement inconnu sur la liste des mégapoles chinoises, Shijiazhuang est la capitale de la province de Hebei. Avec près de 10 millions d’habitants à Shijiazhuang, il est difficile d’imaginer qu’au début du 20ème siècle, Shijiazhuang était un village sans prétention de quelques centaines d’habitants.
Elle a connu une croissance rapide au cours des 70 dernières années lorsque les chemins de fer ont été construits dans la région, ce qui en fait un centre de transport important dans la province. Elle a été désignée capitale de la province en 1968.
La ville est célèbre pour ses riches ressources naturelles et ses paysages voisins. Shijiazhuang se trouve entre les imposantes montagnes de Taihang et la plaine de la Chine du Nord.

Suzhou : outre une population de 9 à 10 millions d’habitants et une des plus grandes valeurs de PIB de la Chine, Suzhou regorge d’attractions imbattables. Située à 100 kilomètres à l’ouest de Shanghai, Suzhou abrite certains des plus anciens jardins chinois du pays.
C’est aussi l’une des villes les plus historiques de Chine avec une histoire qui remonte à 2 500 ans.
Suzhou a également le plus haut gratte ciel prévu en Chine. S’élevant au dessus de la ville à 729 mètres d’altitude, elle sera à la seconde place, dépassé seulement par la tour Khalifa de 828 mètres d’altitude à Dubaï.
Nommée Suzhou Zhongnan Center, la tour constituera un projet polyvalent regroupant des attractions touristiques, un hôtel, des résidences de luxe et des bureaux. Elle devrait être achevée en 2021.

Hangzhou : selon le Hurun Research Institute en 2019, une start up dont la valeur dépasse 1 milliard de dollars naît environ tous les quatre jours en Chine faisant du pays le deuxième plus grand vivier de start up au monde, le premier restant les Etats Unis.
Hangzhou, avec ses 18 entreprises start up, est la troisième plus grande ville de ce genre en volume, juste après Pékin et Shanghai.
Hangzhou abrite également Alibaba, le géant du commerce électronique et de la technologie et compte parmi les plus beaux paysages urbains et l’une des meilleures cuisines chinoises .
West Lake, au cœur de la ville, est l’un des lacs les plus romantiques de Chine et le théâtre d’un impressionnant spectacle en plein air dirigé par Zhang Yimou. La ville est également connue pour produire certaines des meilleures feuilles de soie et de thé en Chine.

Dongguan : surnommée l’usine du monde, Dongguan a prospéré grâce à son industrie manufacturière. Pour citer quelques chiffres, plus de 70 % des cartes mères d’ordinateurs dans le monde, 75 % des jouets, 20 % des smartphones et 10% des chaussures commercialisés dans le monde sont fabriqués ici.
Le plus grand centre commercial du monde, le New South China Mall, autrefois appelé centre fantôme en raison de son taux d’inoccupation élevé, se trouve également à Dongguan. Le centre commercial de 464515 m² est maintenant très animé. Ce temple de la consommation abrite un sphinx égyptien géant, une réplique de l’Arc de Triomphe et des montagnes russes.

Hulunbuir : Hulunbuir n’a peut être pas la population pour être qualifiée de mégapole mais la ville de la Mongolie intérieure située au niveau de la préfecture est la plus cité administrative de Chine. La superficie totale de la juridiction de Hulunbuir est de 263 954 kilomètres carrés soit un peu moins que l’État américain du Texas. Elle représente environ 20 % de la Mongolie intérieure. La ville est essentiellement un gigantesque tapis vert avec environ 80 000 kilomètres carrés de prairies et 120 000 kilomètres carrés de bois et de forêts.

Tags: