Lors du Mondial de l’Automobile, nous découvrirons la nouvelle génération du GLE apparu en 1997 sous le nom de Classe M. Un pionnier qui ne cherche pas à révolutionner son allure, une constante chez les constructeurs allemands plus soucieux de ne pas effaroucher leur clientèle conservatrice qu’innover, en conservant sa traditionnelle vitre de custode inversée, deux bossages sur le capot et une grande calandre abritant l’Etoile en son centre. Ce gros SUV s’efforce d’adoucir un peu ses traits en s’offrant quelques courbes supplémentaires, histoire de faire moins bouffeur de choucroute. Les dimensions sont en augmentation. Si la longueur totale n’est pas communiquée, l’empattement porté de 2.92 à près de 3 mètres permet d’accueillir une troisième rangée de sièges en option comme sur le X5 de BMW ou le RX L de Lexu, tandis que le coffre atteindrait la valeur importante de 825 dm3 sous tablette.

La planche de bord tranche avec celle du modèle actuel. Commercialisé début 2019, ce GLE adopte les deux grands écrans juxtaposés de la Classe A ou de l’électrique EQC. Les aérateurs rectangulaires ou les deux grandes poignées qui enserrent son pavé tactile le distingue toutefois. Plus high tech que son prédécesseur, ce grand SUV peut aussi s’offrir une nouvelle évolution de la suspension Active Body Control, qui était réservée à la Classe S. Grâce à un réseau électrique en 48 volts, cette suspension a la possibilité d’agir individuellement sur les ressorts et amortisseurs de chaque roue. L’amortissement prédictif employant une caméra pour repérer les inégalités de la route en amont est également proposé mais les versions de base devront toujours se contenter d’une suspension en acier classique ou d’une suspension pneumatique en option.

Le réseau en 48 volts a une autre utilité, pouvoir ajouter une hybridation légère sur le premier moteur commercialisé, le six cylindres en ligne 3.0 essence du GLE 450 4Matic. Développant 367 ch et 500 Nm, ce moteur thermique reçoit le renfort d’un alterno démarreur capable d’ajouter 22 ch et 250 Nm quand le besoin s’en fait sentir. Un six cylindres diesel, des quatre cylindres et un V8 diesel arriveront ensuite ainsi qu’une variante hybride rechargeable qui pourra se déplacer en mode 100 % électrique. Dans tous les cas, une boîte automatique à neuf rapports est de série.

Tags: